Analyse de politiques et partenariats pour les droits des enfants

Le rapport d’activité de l’ONU souligne la nécessité d’un engagement renouvelé pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement

Image de l'UNICEF: Millenium Development Goals 2007 report, sub-Saharan Africa
© UNICEF/HQ07-0072/ Pirozzi
Un garçon dort sur un carton dans une rue de Bangui la capitale de la République Centrafricaine.

NEW YORK, États-Unis, 2 juillet 2007 – Malgré les progrès enregistrés à mi-parcours concernant les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), on n’atteindra l’échéance de 2015 au niveau mondial que par la relance immédiate d’une action concertée qui devra être poursuivie jusqu’en 2015 et au-delà.

Certes, des progrès ont été accomplis et des familles ainsi que des communautés arrachées à la pauvreté dans beaucoup de pays, mais un nombre extraordinaire de personnes, 980 millions, continuent à vivre avec moins de 1 dollar par jour. Et une région en particulier, l’Afrique subsaharienne, n’est en voie d’atteindre aucun des objectifs fixés.

Cependant, les avancées importantes vers ces objectifs réalisées dans certains pays en développement prouvent que, quand la volonté collective se traduit par une action collective, il est possible d’obtenir des résultats positifs pour les enfants et les familles.

« Il reste beaucoup à faire »

Ce sont là certaines des principales conclusions d’un important rapport d’activité publié aujourd’hui à Genève par l’ONU : « Rapport 2007 sur les Objectifs du Millénaire pour le développement ».

Ce rapport fait le point sur les progrès réalisés concernant chacun des OMD fixés par les dirigeants de la communauté internationale lors du Sommet du Millénaire pour le développement de septembre 2000. Ils comprennent la réduction de l’extrême pauvreté et de la faim, l’éducation primaire pour tous, l’égalité des sexes, la réduction de la mortalité infantile et maternelle, le combat contre le VIH/SIDA et autres maladies, la protection d’un environnement favorable à un développement durable et la mise sur pied d’un partenariat mondial pour le développement.

« Les résultats présentés dans ce rapport suggèrent que certains gains ont été obtenus et que le succès est encore possible dans la plupart des régions du monde, » écrit dans son avant-propos au rapport le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon. « Mais ils indiquent également combien il reste à faire, » ajoute-t-il.

Respecter les engagements d’aide au développement

Le rapport souligne que pour accélérer les progrès vers la réalisation des OMD, il faudra combiner de vigoureuses initiatives de la part des gouvernements, des politiques efficaces, des stratégies pratiques pour développer les investissements publics dans les domaines les plus cruciaux ainsi qu’un soutien financier et politique adéquat de la communauté internationale.

Tout en faisant état des résultats positifs obtenus dans le monde entier dans le domaine de la scolarisation des enfants à l’école primaire et dans celui de la réduction de la mortalité infantile – ainsi que des progrès lents mais non négligeables concernant la réduction de la pauvreté et l’égalité des sexes – le rapport note que la plupart des pays développés n’ont pas honoré leurs engagements à fournir « un financement adéquat dans le cadre du partenariat mondial pour le développement. »

Le Secrétaire général note en particulier que « l’absence d’augmentation notable de l’aide publique au développement depuis 2004 empêchera même les pays les mieux gouvernés d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement. » Dans les faits, cinq pays donateurs seulement ont atteint ou dépassé l’objectif de 0,7 pour cent du PNB consacré à l’aide au développement qui a été fixé par l’ONU.

« Il est clair que les responsables politiques doivent engager une action urgente et concertée, » a déclaré M. Ban.

Femmes et enfants au coeur des OMD

Ce rapport d’activité sur les OMD souligne néanmoins que la responsabilité pour la réalisation de ces objectifs n’incombe pas uniquement aux gouvernements; c’est en réalité la responsabilité collective de tous les secteurs de la société.

La force du programme des OMD réside dans la multiplicité des rapports que ces objectifs entretiennent entre eux et dans leur capacité de s’attaquer aux racines mêmes de la pauvreté et des inégalités. Assurer un plus grand rôle social aux femmes, par exemple, ce n’est pas seulement l’un des objectifs, c’est aussi un moyen essentiel d’atteindre les sept autres, affirme le rapport.

Le statut des femmes a également un effet direct sur le bien-être des enfants, une préoccupation qui est au coeur des OMD. Des femmes en bonne santé, éduquées et capables de se prendre en charge ont des enfants en bonne santé, éduqués et qui ont confiance en eux.

Le « Rapport 2007 sur les Objectifs du Millénaire pour le développement » le prouve clairement, seul l’investissement dans l’avenir des communautés et des sociétés – c'est-à-dire leurs enfants – permettra de briser une fois pour toutes l’engrenage de la pauvreté dans les pays en développement.


 

 

Vidéo (en anglais)

29 juin 2007:
Les enfants au coeur du programme des Objectifs du Millénaire pour le développement : un reportage de Rachel Warden, correspondante de l’UNICEF.

 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche