Analyse de politiques et partenariats pour les droits des enfants

Le Forum des enfants (C8) : « Le moment est venu d’éliminer la pauvreté des enfants »

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Aminata Palamer, 11 ans, représentante du Sierra Leone, est la participante la plus jeune du forum.

Par Jihun Sohn

DUNBLANE, Ecosse, 1er juillet 2005 – Alors que les dirigeants du G8 préparent leur réunion annuelle, le 6 juillet en Ecosse, de jeunes délégués vont se réunir également au Royaume-Uni pour une rencontre sans précédent.

Le Forum des enfants (C8)

L’UNICEF accueillera le premier Forum des enfants (C8) à Dunblane, du 3 au 5 juillet, juste avant la réunion du G8. Des militantas de moins de 18 ans venus de 8 des pays les plus pauvres de la planète -- Bhoutan, Cambodge, Moldova, Yémen, Guinée, Sierra Leone, Lesotho et Bolivie – débattront avec leurs homologues venus de 5 des pays du G8 -- Russie, France, Italie, Allemagne et Royaume-Uni) de diverses questions en vue de les faire inscrire à l’ordre du jour de la réunion du G8. 

Les dirigeants du Forum

Polina Panainte, 17 ans, est originaire de la République de Moldova. Dans son village de Lapusna, Polina dirige une organisation gouvernementale qui lutte contre la violence contre les enfants et l’exploitation de leur travail. De nombreux enfants du pays sont abandonnés par leurs parents, qui vont souvent à l’étranger pour chercher du travail.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Le Forum des enfants (C8) réunira des militants de moins de 18 ans, comme Polina Panainte, 17 ans, de la République du Moldova - lors de débats sur des questions urgentes pour les jeunes d'aujourd'hui.

« Dans mon pays, beaucoup d’enfants sont laissés sans parents pour s’occuper d’eux parce que leurs parents travaillent à l’étranger. Les enfants ne sont pas stupides et savent que ce type de situation n’est pas inévitable. Ce n’est pas juste, quand on voit qu’on pourrait y faire quelque chose. Les dirigeants du G8 devraient user de leurs pouvoirs pour faire changer les choses. Je voudrais qu’ils écoutent les enfants. Je voudrais qu’ils m’écoutent. Mon message : « Il est temps de mettre la pauvreté au rancart », dit-elle.

Aminata Palmer, représentante de la Sierra Leone, est la plus jeune participante au C8 cette année. A onze ans, elle se montre préoccupée par les nombreux enfants de son pays qui meurent avant leur cinquième anniversaire. Aminata insiste auprès des dirigeants du C8 pour qu’ils aident à « donner aux enfants une éducation de qualité et à les doter de bonnes installations de soins médicaux, tout en mettant fin à la discrimination contre les jeunes ».   

Zoya Elagina, de Russie, croit que l’unité est la façon de réaliser la paix dans le monde.

« C’est très mauvais d’essayer de diviser le monde en diverses tranches : « Huit Grands », « Sept Grands », en ainsi de suite. Nous devrions être unis, nous devrions être ensemble. C’est seulement comme ça qu’il sera possible de créer un monde où l’on vit en paix », dit cette fille de dix-sept ans qui est particulièrement intéressée par la question des enfants et du VIH/SIDA. 

Question fondamentales

En réponse à l’ordre du jour en vigueur au niveau mondial, les thèmes traités par le C8 refléteront les questions qui se rapportent à trois secteurs fondamentaux :

  • Les Objectifs du Millénaire pour le Développement
  • Les recommandations de la Commission africaine
  • Les thèmes du commerce, de l’aide et de la dette qui s’inscrivent dans Make Poverty History

Les sujets peuvent se résumer de la façon suivante : 

  • Les enfants et le VIH/SIDA
  • L’éducation : éducation des filles, éducation primaire gratuite
  • La santé : améliorer les systèmes de santé et renverser la tendance à la propagation de maladies comme le paludisme
  • La pauvreté
  • La faim et la nutrition
  • L’exploitation : le travail forcé, la traite et l’exploitation sexuelle des enfants, les enfants dans les conflits, les enfants exposés à la violence
  • La bonne gestion des affaires publiques et la démocratisation

Le manifeste des jeunes

Lors d’un forum public officiel le dernier jour de leur sommet, les dirigeants du C8 vont présenter un manifeste de recommandations qui devra être porté à la connaissance de leurs homologues du G8. Dans un monde où on estime que 600 millions d’enfants vivent dans la pauvreté absolue, ils entretiennent l’espoir qu’ils contribueront à mettre pauvreté au rancart une fois pour toutes.


 

 

Vidéo (en anglais)

1 Juilet 2005 :
Le correspondant de l’UNICEF Jihun Sohn enquête sur le Forum des enfants (C8), une version pour jeunes de la réunion du G8.

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes:
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket

Liens

Les liens externes s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre qui donnent  sur un site qui n'est pas celui de l'UNICEF. Ces sites sont en anglais.

Communiqué de presse : L'UNICEF demande au G8 d'orienter son action sur des résultats concrets pour les enfants

Site du Forum des enfants (C8)

Les participants du C8 parlent sur Radio BBC

Recherche