Zambie

Changer les comportements pour prévenir le VIH et le SIDA en Zambie

Image de l'UNICEF
© UNICEF Zambie/2008/Inzy
La jeune reporter de La Voix des jeunes et Radio UNICEF, Chinyanta Chimba (au centre), au Lycée de jeunes filles de Kabulonga en Zambie.

LUSAKA, Zambie, 5 mai 2009 - la Zambie a un des taux de VIH les plus élevés dans le monde. Plus d'un million de Zambiens sont porteurs du virus et plus de 150 000 Zambiens âgés entre 15 et 24 ans vivent avec le VIH.

AUDIO : écouter maintenant

Dans tout le pays,  un effort important est entrepris afin d'instruire les jeunes de Zambie comment se prémunir du VIH et de les encourager à éviter les comportements à risque. Chinyanta Chimba, 19 ans, est l'une des  participantes à cette campagne.

Qu’est ce que le « changement de comportement » ?
Depuis plus d'un an, Chinyanta enregistre des interviews pour le projet de Journal numérique de La Voix des jeunes (La communauté en ligne de L'UNICEF pour la jeunesse) et de Radio UNICEF. Elle a ainsi récemment documenté une série d'ateliers centrés sur le changement de comportement.

« Le "changement de comportement" doit agir d'une façon acceptable qui puisse être  appréciée par  la société, » explique Chinyanta. Ou comme cela a été le cas pour l'une de ses jeunes interviewées, Agape Malenga, : pour qui « Le "changement de comportement" est un changement positif du caractère de chacun. »

Les ateliers abordent quelques sujets controversés, souvent évités dans le cadre d'une journée d'école classique, mais qui font cependant toujours partie de la vie quotidienne. Beaucoup d'ateliers sont menés par  Student Partnerships Worldwide (SPW), une Organisation non gouvernementale dirigée par des jeunes, et qui place la jeunesse en pointe du changement et du développement. Chinyanta forme des jeunes grâce à SPW.

« Investissons dans notre éducation, » suggère-t-elle. « Faisons en sorte de travailler plus durement à l'école. Soyons une voix pour la jeunesse à venir. »

Des activités constructives
Chinyanta a constaté que les participants aux ateliers sont inspirés par les séances sur le changement de comportement. « Les Ateliers aident vraiment, » explique Boaz Mukajewale une jeune participante. « Les gens peuvent changer. »

Pour Boaz, ce n'est pas entièrement de la faute des jeunes s'ils ont des comportements à risque. « Il y a trop de chômage, à tel point que [les jeunes] n'ont rien à faire, » dit-elle. « Ils finissent par faire des choses qui peuvent gâcher leur vie. »

Les ateliers encouragent les jeunes Zambiens à rendre effectif le changement en restant à l'école, en s'engageant dans des activités constructives et en évitant les comportements dangereux. « Mieux vaut vivre positivement, » explique Agape Malenga, « parce que si vous menez mal votre vie, vous ne profiterez pas de ses avantages. »


 

 

Audio (en anglais)

Chinyanta Chimba, 19ans, jeune reporter de La Voix des jeunes et de Radio UNICEF, nous parle du changement du comportement et de la prévention du SIDA en Zambie.
AUDIO écouter

Campagne contre le SIDA

  Ce site est uniquement disponible en anglais.
Recherche