Soudan

Histoire de Tereza : je veux être pilote

Image de l'UNICEF
© UNICEF-NYHQ/2009/Kavanagh
La journaliste en herbe Tereza Kitale, 17 ans, assiste à un atelier radio sponsorisé par l'UNICEF Radio, la radio du Sud Soudan et le programme de l'UNICEF sur l'Éducation dans les urgences et la transition post-crise.

A l'approche du vingtième anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant, un accord international important sur les droits fondamentaux de tous les enfants, l'UNICEF présente une série de reportages sur les progrès accomplis et les défis qui subsistent. Voici l'un de ces reportages.

JUBA, Sud Soudan, 21 août 2009 – Quand Tereza Kitale lève les yeux vers le ciel au dessus de la ville de Juba, elle y voit son avenir..

« Je veux devenir pilote, » dit-elle.  « Mais ici au Sud Soudan c'est très difficile de trouver une femme qui soit devenue pilote. »

La lycéenne de 17 ans à l'externat de Juba espère changer cela.

L'atelier radio de Juba

En juin, pendant un long week end, Tereza, a participé à un atelier de production radio pour dix personnes de Juba. L'UNICEF radio – en partenariat avec Le programme "Back on Track" de l'UNICEF sur l'Éducation dans les urgences et la transition post-crise, le Programme de secteur du Sud Soudan de l'UNICEF et la radio du Sud Soudan – a dirigé l'atelier comprenant cinq filles et cinq garçons choisis dans les écoles locales.

Les jeunes gens ont appris comment faire un enregistrement, monter, écrire et produire leur propre reportage radio.

Un entretien avec un pilote féminin

Pour son histoire, Tereza a interviewé Justine Takoki, une femme pilote kenyane, basée à Juba pour le Programme alimentaire mondial (PAM).

Selon Justine Takoki, le fait que la profession est dominée par les hommes, constitue un obstacle majeur pour les pilotes féminins. « Pour une femme, venir et commencer à voler était très difficile, » a-t-elle expliqué.

« Mon conseil pour les jeunes soudanaises qui voudraient suivre cette voie – et si elle veulent vraiment devenir pilote, elles doivent suivre leur passion et leurs rêves et travailler très dur pour les voir se réaliser, » a-t-elle dit à Tereza.

Justine Takoki a continué en disant que Tereza lui rappelait sa jeunesse quand elle était au lycée et qu'elle aussi avait rencontré une femme pilote – la seule femme commandant de bord au Kenya – qui est devenue une source d'inspiration pour elle. « Et je suis allée la voir pour lui parler – juste comme tu le fais maintenant – et elle m'a encouragée et m'a montré la voie à suivre. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF-NYHQ/2009/Kavanagh
Tereza Kitale interviewe Justine Takoki une femme kenyanne, pilote pour le Programme alimentaire mondial et basée à Juba.

« J'espère faire la même chose que Justine Takoki, » dit Tereza. « Et j'espère que je volerai un jour avec elle. »

Le reportage de Tereza a été produit pour commemorer la Journée de l'enfant africain le 16 juin.

Le point de vue des jeunes

UNICEF Radio et le programme "Back on Track" vont conduire une série d'ateliers similaires dans d'autres pays dans les prochains mois. Leur but : apporter aux jeunes des idées dans le débat autour de l'Éducation dans les urgences et les situations post-crises et pour commémorer le 20eme anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant (CDE).

En attendant, le Programme de Secteur du Sud Soudan de l'UNICEF travaille avec la Radio du Sud Soudan pour impliquer les nouveaux journalistes en herbe dans ses programmes, et en leur donnant les moyens et la chance de faire entendre leur voix partout dans la région.


 

 

Audio (en anglais)

Juin 2009 : Tereza Kitale, une lycéenne de 17 ans à Juba, parle de son rêve de devenir pilote.
AUDIO écouter

CRC @ 20


La Convention sur les
droits de l'enfant a
20 ans

Tous les droits,
pour tous les enfants

(Site Web en anglais)

La voix des jeunes

Recherche