Soudan

L’histoire de Peter : un journaliste en herbe rend compte de l’insécurité alimentaire su Sud-Soudan

Image de l'UNICEF
© UNICEF-NYHQ/2009/Kavanagh
Peter Yel, 16 ans, à l’atelier radio parrainé par Radio UNICEF, Radio Sud Soudan et le programme de l’UNICEF « L’enseignement dans les situations d’urgence et de transition d’après-crise. »

À l’approche du 20ème  anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant, un accord international important sur les droits fondamentaux de tous les enfants, l’UNICEF présente une série de reportages sur les progrès accomplis et les défis qui subsistent. Voici l’un de ces reportages.

JUBA, Sud-Soudan, 3 août 2009 – « Ma mère a faim », confie Peter Yel, 16 ans. « Le prix des produits alimentaires est trop élevé. »

 AUDIO : écouter maintenant

Pour que sa mère et ses cinq frères et sœurs aient moins de difficultés dans leur village, Peter, élève à l’école secondaire, est parti vivre à Juba chez son oncle.

« Ici, au Sud-Soudan, les produits alimentaires sont très chers », dit Peter. « Lorsque vous allez au marché, si vous voulez acheter de quoi manger, vous aurez faim, parce que c’est trop cher. »

L’atelier radio de Juba

En juin, Peter a été l’un des participants d’un atelier d’une semaine de production radiophonique, qui a été organisé à Juba pour 10 jeunes.

Radio UNICEF, en partenariat avec le programme de l’UNICEF « Back on Track » sur l’enseignement dans les situations d’urgence et de transition d’après-crise, le programme Sud-Soudan de l’UNICEF et Radio Sud-Soudan, animait l’atelier avec cinq garçons et cinq filles choisis dans les écoles locales.

Image de l'UNICEF
© UNICEF-NYHQ/2009/Kavanagh
Peter Yel s’entretient avec un de ses camarades, un élève, Philip Murad, lors d’un atelier de production radiophonique d’une semaine, se tenant à Juba.

A l'atelier, les jeunes ont appris à enregistrer, faire du montage, écrire et réaliser un sujet radiophonique de leur choix.

Enquêter sur les prix élevés

Pour son sujet, Peter a enquêté sur le problème de la faim et du prix élevé des produits alimentaires au Sud-Soudan. Il s’est rendu à Konya-Konya, le fameux marché de Juba, afin de savoir pourquoi les prix étaient si hauts.

Dans les allées pleines de monde de Konya-Konya, il a rencontré des commerçants et des gens qui faisaient leurs courses. Tous avaient leur propre opinion sur l’insécurité alimentaire. Un commerçant a rejeté la responsabilité sur l’augmentation du dollar É.-U., alors qu’un autre rendait responsable les taxes à l’importation frappant les produits venant de l’Ouganda voisin. Pour une autre personne interrogée, la cause provenait de l’absence de bons moyens de transport.

Une mère de sept enfants, à la recherche de légumes, a déclaré que, lorsqu’elle allait au marché, elle ne disposait pas de l’argent nécessaire pour nourrir ses enfants. Elle a demandé une intervention du Gouvernement du Sud-Soudan.

« S’ils ne nous aident pas, nous allons mourir de faim, » a-t-elle dit à Peter.

Les perspectives des jeunes

Radio Sud-Soudan a diffusé le sujet de Peter le 16 juin, à l’occasion de la Journée de l’enfant africain.

Au cours des prochains mois, Radio UNICEF et le programme « Back on Track » vont animer une série d’ateliers de radio similaires, destinés aux jeunes, dans d’autres pays. Le but est d’introduire le point de vue des jeunes dans le débat sur l’enseignement dans les situations d’urgence et d’après-crise – et de célébrer le 20ème anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant.

Parallèlement, le Programme de l’UNICEF au Sud-Soudan collabore avec Radio Sud- Soudan pour faire participer les journalistes en herbe à ses programmes et pour leur donner la possibilité de se faire entendre partout dans la région.


 

 

Audio (en anglais)

Juin 2009 :
Peter Yel, 16 ans, parle du prix élevé des produits alimentaires au Sud-Soudan.
AUDIO écouter

CRC @ 20


La Convention sur les
droits de l'enfant a
20 ans

Tous les droits,
pour tous les enfants

(Site Web en anglais)

La voix des jeunes

Recherche