Portraits de l’UNICEF

Tetsuko Kuroyanagi

Ambassadrice itinérante

Image de l'UNICEF
© UNICEF Japon/2009
« Si vous témoignez (des problèmes dans le monde), votre regard sur la vie changera. Vous comprendrez combien vous êtes chanceux et à l’aise, (…).Vous comprendrez combien vous êtes à l'abri des attaques aériennes et des mines terrestres. » - Tetsuko Kuroyanagi." - Tetsuko Kuroyanagi

Tetsuko Kuroyanagi est une actrice renommée, l'une des personnalités les plus populaires de  la télévision. Elle est la directrice du World Wide Fund for Nature du Japon, et une personne dévouée aux personnes handicapées. Elle a été nommée Ambassadrice itinérante de l'UNICEF en février 2004.

Au nom de l'UNICEF, elle a visité certains des pays les plus volatiles du monde en Asie et en Afrique, comme le Cambodge, l'Angola, l'Irak, le Rwanda, l'Afghanistan et le Libéria, où les guerres civiles ou des catastrophes naturelles menacent le développement et la survie de l'enfant. Grace à son émission quotidienne  et sa grande visibilité dans les médias japonais, l'actrice a permis de mettre un coup de  projecteur sur les conditions de vie difficile des enfants les plus vulnérables du monde. Mme Kuroyanagi est connue pour rendre compte  en direct à la télévision de ses missions avec l'UNICEF et  lancer des appels de  fonds à ces occasions. Les interventions personnelles de Tetsuko Kuroyanagi auprès du public japonais ont ainsi permis de récolter plus de 45 millions de dollars É.-U. pour les programmes de l'UNICEF.

En tant qu'Ambassadeur itinérante de l'UNICEF depuis plus de deux décennies, Tetsuko Kuroyanagi a inspiré des millions de ses concitoyens, non seulement pour faire des dons, mais aussi pour contribuer par d'autres moyens. Des étudiants motivés par ses livres et son dévouement aux enfants du monde l'approchent fréquemment pour poursuivre une carrière humanitaire.

Activité : faits marquants

Née à Tokyo, Tetsuko Kuroyanagi est la fille d’un violoniste célèbre. Elle fit ses études à l’Académie de musique de Tokyo où elle étudia l’opéra. Ensuite, elle suivit des cours d’art dramatique au Théâtre Bungakuza de Tokyo et au Studio Mary Tarcai à New York.

Tetsuko Kuroyanagi a été élue quatorze fois présentatrice de l’année par les Japonais et elle a reçu le Prix de la télévision culturelle, la plus haute récompense japonaise dans le domaine de la télévision, pour son talk-show quotidien, Le salon de Tetsuko, qu’elle anime depuis 1976. Elle a également reçu tous les grands prix japonais pour artistes de scène.

Ses souvenirs d’enfance, Totto-Chan : la petite fille à la fenêtre, ont été vendus à plus de sept millions d’exemplaires. Les droits d’auteur de son livre ont permis à Tetsuko Kuroyanagi d’établir la Fondation Totto pour former des acteurs professionnels malentendants. Son livre le plus récent, Les enfants de Totto-Chan : un voyage de bonne volonté pour les enfants du monde, s’inspire de ses missions pour l’UNICEF.

Tetsuko Kuroyanagi  a reçu plusieurs récompenses pour son action humanitaire. En 1981, année de la personne handicapée, le Premier ministre japonais lui remit un prix spécial pour son travail avec les handicapés. Elle a reçu le premier Prix UNICEF pour la survie de l'enfant en 1987 pour son action de plaidoyer et de collecte de fonds, et en 1998, le Prix Éducation Johann Heinrich Pestalozzi de Hiroshima pour son plaidoyer en faveur des enfants défavorisés.

En octobre 2000, Tetsuko Kuroyanagi  s'est vue offrir le premier  prix UNICEF du leadership en faveur des enfants. Le 12 mai 2003, elle fut investie de l’Ordre du Trésor sacré, Rayons d’or avec sautoir, par le gouvernement du Japon, en reconnaissance des vingt années qu’elle a consacrées aux enfants du monde. Le 20 mai 2009, elle a reçu de l'UNICEF une plaque commémorative pour ses 25 annéees de dévouement au service des enfants comme ambassadrice itinérante.

© UNICEF/HQ 02-0024/ Shehzad Noorani


 

 

Activité : faits marquants

Recherche