Portraits de l’UNICEF

Susan Sarandon

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ00-0080/TOUTOUNJI

Actrice de réputation internationale, Susan Sarandon met son talent au service d’initiatives visant à lutter contre la faim, la discrimination sexuelle ou à aider les enfants dans le besoin ou les individus vivant avec le VIH/SIDA dans le monde entier. En 1999, elle a reçu le Media Spotlight Award for Leadership d'Amnesty International/Etats-Unis et la même année, elle a été nommée ambassadrice itinérante de l’UNICEF.

Des plaidoyers passionnés

Peu après sa nomination, Susan Sarandon prononça un discours passionné à la maison de l’UNICEF à New York à l’occasion du lancement de la publication phare de l’agence, La situation des enfants dans le monde 2000. Puis au début de l’an 2000, elle enregistra une série de messages d’intérêt public afin de soutenir les campagnes mondiales de plaidoyer de l’UNICEF. En outre, elle prépara des messages radio et vidéo pour la promotion des initiatives du Comité canadien de l’UNICEF.

Pour première mission pour l’UNICEF, Susan Sarandon se rendit en république unie de Tanzanie en mai 2000. Elle rencontra le président et d’autres hauts responsables gouvernementaux et visita des programmes sanitaires ou éducatifs de l’UNICEF, y compris une troupe communautaire qui, par le biais du théâtre, informe les jeunes des risques que pose le VIH/SIDA. Elle inaugura un centre pour jeunes et rencontra de jeunes militants faisant campagne pour protéger  les jeunes du VIH/SIDA, en particulier les filles et les femmes. A son retour à New York, elle fit connaître ces programmes par le biais des médias et co-parraina la campagne de récolte de fonds « Creuser un puits pour l’UNICEF ». Elle organisa également un gala de bienfaisance destiné à lever des fonds pour l’alimentation en eau potable.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ00-0324/LEMOYNE
Susan Sarandon se joint aux enfants qui regardent un spectacle présenté par des enfants à la garderie Kiwohede, un centre pour enfants démunis qui a le soutien de l’UNICEF. République unie de Tanzanie, 2000.

Susan Sarandon se rendit en Inde en novembre de la même année, principalement pour visiter des projets pour jeunes enfants et pour insister sur l’importance du développement pendant la petite enfance. A son retour, elle prit la parole lors du lancement du rapport  La situation des enfants dans le monde 2001 et enregistra un message d’intérêt public diffusé dans le monde entier pour la campagne de l’UNICEF Dites oui pour les enfants, qui propose dix principes clés afin d’améliorer la vie des enfants du monde. Susan Sarandon participe également à la campagne annuelle d’Halloween du US Fund pour l’UNICEF.

En avril 2003, Susan Sarandon se rendit au Brésil pour filmer un épisode sur le travail des enfants pour le feuilleton familial What’s going on ? qui dépeint la vie de trois jeunes Brésiliens. Il est co-produit par le programme L’ONU au Travail  et est diffusé en ce moment sur la chaîne Showtime aux Etats-Unis. Il sera ensuite programmé dans le monde entier. Il explore des questions de la plus haute importance au plan mondial, comme la guerre, la dégradation de l’environnement, la discrimination ou la pauvreté mais vues à travers les yeux d’un enfant. Susan Sarandon a également accordé des interviews, donné une conférence de presse et filmé un message d’intérêt public pour l’UNICEF.

Charme et intelligence

Susan Sarandon fit ses débuts au cinéma en 1970 dans le film Joe, c’est aussi l’Amérique. Elle a eu une carrière très variée, avec des films comme La kermesse des aigles, Le Rocky Horror Picture Show, La Petite, Les sorcières d’Eastwick, Une saison blanche et sèche et Atlantic City, qui lui valut sa première nomination aux Oscars en 1980. Elle a également été nominée comme meilleure actrice pour ses rôles dans Thelma et Louise, Lorenzo et Le Client. Susan Sarandon imprime à chacun de ses rôles un mélange de charme et d’intelligence qui lui est particulier, que ce soit pour le portrait sans concession d’Annie Savoy dans Duo à trois ou celui de Sœur Helen Prejean dans La dernière marche, qui lui valut un Oscar.


 

 

Liens

Susan Sarandon reacts to tsunami disaster
Recherche