Portraits de l’UNICEF

Sir Peter Ustinov

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ95-0043/MAASS

« Ma bonne fortune a été de jouer beaucoup de rôles : acteur, romancier, dramaturge, producteur, commentateur et bien d'autres. Et l'une de mes autres plus grandes satisfactions a débuté il y a plus de 30 ans, quand, pour la première fois, je me suis associé à l'UNICEF pour la défense des droits de l'enfant dans le monde entier. »

Un grand humaniste ; Ambassadeur itinérant

Ce quer Sir Peter Ustinov a accompli dans l'arène humanitaire ainsi que son action unique et extèmement efficace pendant plus de 35 ans auprès de l'UNICEF comme Ambassadeur itnérant ne seront jamais oubliés, particulièrement par les millions d'enfants dont les vies ont été directement influencées par son partenariat avec l'UNICEF.

Sir Peter est né à Londres en 1921 dans une famille culturellement diverse - un mélange de Russe, d'Allemand, de Français et d'Italien. Ce mélange héréditaire était une source de fierté pour Sir Peter, qui pour commenter ses origines disait souvent, « Je ressens une loyauté automatique pour des institutions comme les Nations Unies… »

Il était le parfait ambassadeur de l'UNICEF, naturellement à l'aise auprès des enfants de toutes les nations.

Malgré sa grande renommée internationale  d'acteur, de producteur, dramaturge, romancier et de conteur, il était également distingué pour son rôle d'Ambassadeur itinérant de l'UNICEF.

Nommé Ambassadeur itinérant de l'UNICEF en 1968, Sir Peter a accompli sa mission bénévole avec plaisir. Ses voyages au nom de l'UNICEF l'ont amené en Chine, en Russie, au Myanmar, au Cambodge, au Kenya, en Egypte et en Thaïlande, entre autres pays, oùil plaidait avec ferveur aux échelons les plus élevés des gouvernements pour la reconnaissance des droits des enfants dans le monde.

Plusieurs de ses missions pour l'UNICEF, comme la visite en Chine, en 1986, de projets sanitaires ou éducatifs pour les enfants, ont été filmées pour la télévision.  En 1993, une mission de quinze jours dans la Fédération de Russie a été capturée sur pellicule pour sensibiliser le grand public à la situation des enfants de ce pays. Dans des écoles, des hôpitaux, des abris ou des garderies à Moscou, à St-Pétersbourg ou dans d’autres villes, on voit Sir Peter aller à la rencontre d’enfants qui ont été molestés, qui sont handicapés, qui vivent dans la rue ou dont la vie est pourrie par la dégradation de l’environnement.

Sir Peter a représenté l’UNICEF dans un grand nombre d’émissions spéciales et on reconnaît son style inimitable dans plusieurs publicités pour la radio et la télévision qui ont été couronnées de prix. Les recettes des premières de plusieurs de ses films ont été versées aux Comités nationaux de l’UNICEF. Tout au long de sa longue carrière d’ambassadeur itinérant, il a soutenu activement les comités nationaux en participant à leurs activités de collecte de fonds et de plaidoyer ou en donnant des interviews à la presse.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ96-0023/CHARTON
Sir Peter Ustinov pose avec des enfants qui viennent d’exécuter une danse folklorique dans un centre de protection de l’enfance bénéficiant de l’appui de l’UNICEF dans le district de Takhman (Cambodge) en 1996.

Toucher le monde par de nombreux moyens

Il est difficile de rendre justice aux talents extrêmement divers de Sir Peter. Il a écrit un grand nombre de pièces de théâtre, de livres et de scénarios et il a tenu la vedette dans 40 films et 14 pièces de théâtre. Il a lui-même réalisé huit films et dirigé huit pièces de théâtre et dix opéras. Il a enregistré huit disques qui ont connu un grand succès, a animé son propre programme radio et a participé à des douzaines d’émissions télévisées à travers le monde.

Tout au long de sa vie, Sir Peter a accumulé une liste impressionnante de prix et distinctions qui ont récompensé son parcours professionnel. Parmi ceux-ci on peut citer deux Oscars du meilleur acteur (Spartacus en 1961 et Topkapi en 1964) un grand nombre de nominations à des distinctions, un Emmy Award, un Grammy Award, le titre de Commandeur de l'ordre de l'Empire britannique  (CBE) pour « services rendus aux Arts ». Il a également été honoré en France où il a été choisi en 1989 pour devenir Membre étranger de l’Academie des Beaux Arts et de l’Institut de France.

En juin 1990, sa Majesté la reine Elizabeth II l’a anobli et élevé au rang de Chevalier de l'excellentissime ordre de l’Empire britannique en reconnaissance de ses activités artistiques et humanitaires.

Bâtir des ponts pour la paix

Mais ce n'était ni la fascination ni le faste que Sir Peter recherchait par sa longue et brillante carrière. L’un de ses principaux objectifs, était d’aider à établir des liens d’amitié et de compréhension mutuelle entre l’Est, l’Ouest, le Nord et le Sud, ou entre générations.

Son héritage continuera d'inspirer les millions de vies qu'il a pu touchées.

Sir Peter s'est éteint le 28 mars 2004 en Suisse.


 

 

Voir video/nécrologie de Sir Peter Ustinov

Bas débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Haut débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Recherche