Portraits de l’UNICEF

Johann Olav Koss

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ 96-0877/Mera

Champion olympique de patinage de vitesse, le Norvégien  Johann Olav Koss a été nommé ambassadeur itinérant de l’UNICEF le 19 décembre 1994. Depuis, Koss est partout et défend avec ardeur l’œuvre de l’UNICEF en faveur des enfants du monde. Il insiste particulièrement sur les besoins des enfants handicapés ou touchés par la guerre. En hommage à ses efforts, Koss a reçu le Prix spécial pour un soutien extraordinaire en faveur des enfants lors des fêtes du cinquantième anniversaire de l’UNICEF en décembre 1996.

Efforts olympiques

Pour sa première mission sur le terrain, en février 1995, Koss se rendit en Ethiopie où il visita des projets de sensibilisation au VIH/SIDA et des programmes pour enfants vivant et travaillant dans la rue, programmes qui bénéficient de l’appui de l’UNICEF. Un peu plus tard dans l’année, il se rendit également au Vietnam.

Koss est président et directeur général de Droit de jouer, une organisation non gouvernementale (ONG) humanitaire visant à améliorer la vie des enfants les plus démunis et des membres de leur communauté par le biais d’activités sportives et récréatives. Pendant les Jeux olympiques d’Atlanta en 1996, Droit de jouer (connu alors sous le nom d’Olympic Aid) récolta 13 millions de dollars pour des programmes appuyés par l’UNICEF dans le domaine de la vaccination, de l’éducation et de la réadaptation psychologique dans les pays en développement.

La même année, Koss se chargea d’une nouvelle mission et entreprit d’aider un programme de l’UNICEF qui offre des activités récréatives et sportives aux enfants souffrant d’un traumatisme dû à la guerre au Rwanda.

« Certains enfants ont tellement souffert que toute joie semble s’être envolée et on ne lit plus que de la haine et de la colère dans leurs yeux, disait-il lors de cette visite. Et pourtant, j’ai pu constater que des jeunes ayant subi des traumatismes extrêmement profonds changent complètement lorsque leur vie redevient normale, non seulement par le biais de l’éducation mais aussi parce qu’on leur donne des modèles positifs à imiter et on les pousse à faire du sport, de la musique, des activités artistiques… Des activités dont ils tirent une réelle fierté. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ96-0068/LEMOYNE
Johann Koss laughs with a girl at a UNICEF-assisted school in Bosnia and Herzegovina, 1996.

En plus de ses voyages pour le compte de l’agence, Koss participe sans relâche à la promotion de l’œuvre des Comités nationaux et des initiatives de l’UNICEF au niveau international.

« Je crois sincèrement que la Session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies consacrée aux enfants [en mai 2002] peut déboucher sur de nouveaux engagements de la part des gouvernements, affirmait-il à l’époque. Je suis venu parce que j’aime cette nouvelle énergie et que je veux participer à ce nouveau Mouvement mondial en faveur des enfants. »

Une carrière extraordinaire

Johann Koss est né en 1968 à Drammen, en Norvège. Il a connu une carrière extraordinaire en tant que patineur, couronnée par trois médailles d’or dans les épreuves de patinage de vitesse aux Jeux olympiques d’hiver de 1994, à Lillehammer, en Norvège. Il avait auparavant gagné une médaille d'or et une d'argent aux jeux olympiques d'hiver de 1992 à Albertville, France.

Koss est très connu dans son pays pour sa défense des intérêts de l’enfant. Il a été impliqué dans des programmes sportifs ou de culture physique pour jeunes handicapés et il a levé des fonds pour Redd Barna (Save the Children – Norvège). Il est également un des administrateurs de MOT (Courage), une organisation qui encourage la jeunesse norvégienne à adopter des comportements et styles de vie sains.


 

 

Recherche