Portraits de l’UNICEF

George Weah

Image de l'UNICEF
© UNICEF /HQ97-0341/Toutounji

George Weah est candidat à la présidence du Libéria. En vertu du règlement des Nations Unies, les Ambassadeurs itinérants ne peuvent servir l'organisation lorsqu'ils mènent des activités politiques. Il a donc temporairement démissionné de ses fonctions à l’UNICEF.

Star internationale du foot, George Manneh Weah connaît bien les besoins des enfants qui vivent dans des conditions difficiles. Lui-même a grandi à Monrovia, capitale d’un Liberia appauvri, où il a appris à jouer au foot avec des ballons faits de chiffons.

George Weah est devenu ambassadeur itinérant de l’UNICEF le 7 avril 1997. « Aujourd’hui, je réalise un de mes rêves : entrer dans cette famille qu’est l’UNICEF », s’est-il exclamé.

« La fierté de l’Afrique »

George Weah milite depuis longtemps pour des causes humanitaires, surtout en Afrique, ce qui lui vaut l’admiration de beaucoup. Nelson Mandela l’a surnommé « la fierté de l’Afrique ».

George Weah est impliqué dans les activités de l’UNICEF depuis 1994, année où il aida l’agence à donner un certain retentissement à ses campagnes de vaccination au Libéria. Depuis sa nomination en tant qu’ambassadeur itinérant, George Weah œuvre en faveur de l’UNICEF en soutenant notamment les programmes de sensibilisation au VIH/SIDA ainsi que d’autres projets au Ghana et au Libéria. Par exemple, en juin 1997, alors qu’il se trouvait au Libéria comme entraîneur de l’équipe nationale, il fit la promotion d’écoles professionnelles où les anciens enfants soldats et d’autres jeunes touchés par la guerre peuvent acquérir de nouvelles compétences.  Il participa à un match de football opposant des équipes d’anciens enfants soldats. Il se rendit également dans une clinique qui fait partie de la cinquantaine de centres sanitaires remis en état par l’UNICEF.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ97-0339/STEM
Accompagné de bénévoles et de soldats, George Weah encourage la prise de conscience face au VIH/SIDA dans le stade de football de Monrovia (Libéria) en 1997.

En mars 1998, en collaboration avec le Comité italien de l’UNICEF, George Weah lança un CD intitulé Lively Up Africa avec le chanteur Frisbie Omo Isibor et huit autres stars africaines du football. Les bénéfices seront versés à des programmes pour enfants dans les pays d’origine des footballeurs impliqués.

Ces dernières années, George Weah a continué à donner un appui précieux à l’UNICEF, en particulier aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, au Libéria et aux Etats-Unis.

Une carrière extraordinaire

George Weah a connu une carrière internationale extraordinaire en tant que footballeur, en particulier au sein du prestigieux club italien Milan AC, avec lequel il a remporté le Ballon d’Or (comme meilleur joueur européen) et le championnat national d’Italie. La même année (1995), la FIFA (Fédération internationale de football Association), organisme qui régit le football au niveau international, l’élut Joueur mondial de l’année et en 1996, il remporta le Trophée du fair-play de la FIFA. Il joua pour deux des clubs les plus huppés du Royaume-Uni, Chelsea et Manchester United.  A l’heure actuelle, il joue pour le club Al-Jazira des Emirats arabes unis.

George Weah est président de Junior Professionals, une équipe qu’il a fondée à Monrovia en 1994. Afin d’encourager les jeunes à ne pas abandonner leurs études, la seule condition pour être admis au club, c’est de ne pas abandonner l’école. Plusieurs de ces jeunes, qui sont recrutés dans tout le Libéria, ont ensuite été engagés dans l’équipe nationale.


 

 

Recherche