Portraits de l’UNICEF

Femi Kuti

Femi Anikulapo-Kuti, chanteur et musicien nigérian connu, est convaincu que la musique peut être un véhicule pour le progrès social. L’UNICEF l’a nommé ambassadeur itinérant le 6 juin 2002, car c’est un personnage important dans la lutte contre le VIH/SIDA à l’échelon mondial. La nomination de Kuti permettra de mieux faire connaître l’UNICEF auprès des jeunes du monde entier.

« C’est un partenariat naturel entre l’un des musiciens engagés les plus connus et la plus influente organisation oeuvrant pour la cause des enfants du monde, a fait valoir Carol Bellamy, Directrice générale de l’UNICEF. Femi Kuti est plus qu’un musicien talentueux et une source d’inspiration, c’est un modèle pour quiconque veut que les choses changent dans le monde d’aujourd’hui. »

Sonnette d’alarme

Kuti plaide vigoureusement pour la prévention du VIH/SIDA depuis 1997, année où son père, Fela Anikulapo-Kuti, fondateur de l’« afro-beat », mourut des suites de cette maladie. Femi Kuti avait collaboré une première fois avec l’UNICEF pour un article publié dans Le progrès des nations, une publication décrivant les possibilités qui s’ouvrent quand les nations investissent dans le bien-être des enfants et défendent leurs droits.

« Depuis que j’ai écrit [cet article], j’ai pu constater combien ma collaboration avec l’UNICEF peut être efficace, explique Kuti. L’un des gestes les plus importants pour des individus ayant une certaine influence, c’est de tirer la sonnette d’alarme haut et fort à propos du SIDA. L’information est un outil efficace pour stopper l’effroyable progression de la pandémie. »

Kuti fut officiellement intronisé ambassadeur itinérant de l’UNICEF au Festival de télévision de Banff en 2002. L’UNICEF a récemment créé un partenariat avec ce festival afin de promouvoir la question des droits de l’enfant au cours de cette réunion annuelle de représentants des chaînes de télévision. Endossant pour la première fois un rôle officiel, Kuti décerna un prix spécial à Premiers pas vers l’avenir, feuilleton télévisé sur le VIH/SIDA au ton novateur  et produit entièrement par des Africains.

En septembre 2002, Kuti assista à l’Africa Leadership Consultation (Consultation du leadership africain) sur une initiative urgente pour les enfants au bord du gouffre, qui se tenait à Johannesburg, en Afrique du Sud. L’objectif était de s’accorder sur les priorités à établir pour réagir de façon plus énergique à la crise des orphelins, des autres enfants vulnérables et des enfants touchés par le VIH/SIDA en Afrique subsaharienne.

Fusion harmonieuse

Femi Kuti est né à Londres et a grandi à Lagos, au Nigeria. Il a fait ses débuts avec la formation de quarante musiciens de son père, Egypte ’80, quand il avait seize ans. Les compositions de Kuti représentent une fusion harmonieuse entre divers styles dance modernes comme le jazz, le funk et le blues africain. Il a enregistré un certain nombre de disques dont le plus récent, Fight to Win.

Kuti a été couvert d’honneurs lors de la remise des trophées de la musique africaine, les Kora All Africa Awards, en septembre 1999 et a remporté le prix des meilleures ventes pour un artiste africain lors des Trophées mondiaux de la musique, télévisés dans le monde entier en mai 2000.


 

 

Recherche