Portraits de l’UNICEF

Ambassadeurs & défenseurs des enfants

© UNICEF/HQ08-0737/Roger LeMoyne
Mia Farrow, ambassadrice de bonne volonté de l'UNICEF, tient dans ses bras un bébé qui a été déplacé à la suite des ouragans et des tempêtes tropicales successifs qui ont frappé Haïti.

Pourquoi demande-t-on à des chanteurs, des comédiens ou des athlètes de représenter l’UNICEF ? Et que peuvent nous apporter les vedettes ?

Les vedettes de l’UNICEF se sont illustrées dans des domaines fort  divers, mais elles ont toutes en commun la volonté d’améliorer la vie des enfants du monde. Et chaque fois qu’une personne connue rejoint l’UNICEF, c’est parce qu’elle a déjà prouvé son dévouement à cette cause.

La notoriété de certains de ses membres présente des avantages évidents pour l’UNICEF. Les stars ne passent pas inaperçues, elles sont donc à même d’attirer l’attention du monde sur les besoins des enfants, tant dans leur propre pays que sur le terrain quand elles visitent des projets et programmes humanitaires à l’étranger. Elles peuvent s’adresser directement à ceux qui sont en mesure de faire bouger les choses. Elles peuvent user de leur talent et de leur notoriété pour rassembler des fonds et plaider la cause des enfants, ainsi que pour appuyer la mission de l’UNICEF qui est de garantir le droit de chaque enfant à la santé, l’éducation, l’égalité et la protection.

L’UNICEF est la première des organisations philanthropiques à avoir fait appel à des stars. Danny Kaye a été le tout premier ambassadeur itinérant, en 1954. Ce rôle a été repris par Audrey Hepburn ainsi que par d’autres, la liste des ambassadeurs itinérants internationaux, régionaux ou nationaux ne faisant que s’allonger.

Les pages qui suivent donnent des informations sur ces stars qui représentent l’UNICEF et sur ce qu’elles accomplissent - preuve s’il en est que la notoriété peut avoir des retombées positives.


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Recherche