Portraits de l’UNICEF

La star de tennis Serena Williams devient la toute dernière Ambassadrice itinérante de l'UNICEF et fera porter ses efforts sur l'éducation

NEW YORK, 20 septembre 2011 – La championne de tennis Serena Williams s'est choisi de nouveaux partenaires : les enfants les plus vulnérables de la planète.

VIDÉO (en anglais) : 20 septembre 2011 – Le reportage de la correspondante de l'UNICEF, Chris Niles, sur la récente nomination de la championne de tennis Serena Williams comme Ambassadrice itinérante de l'UNICEF, la dernière en date.  Regarder dans RealPlayer

 

Lors du second Sommet annuel du bien social, le Directeur général de l'UNICEF, Anthony Lake, a annoncé que Serena Williams, l'une des meilleures joueuses de tennis de tous les temps, rejoignait la liste remarquable des Ambassadeurs itinérants. 

« Ceci a beaucoup de signification pour moi parce que je désire vraiment pouvoir avoir la possibilité d'aider l'UNICEF à faire prendre conscience au monde des défis auxquels les enfants sont confrontés », a déclaré Serena Williams.  

Anthony Lake a fait part de son enthousiasme de voir Serena Williams se joindre au groupe des Ambassadeurs précédents et actuels de l'UNICEF qui comprend Danny Kaye, Audrey Hepburn, Harry Belafonte, Mia Farrow, David Beckham, Orlando Bloom, Yuna Kim et Shakira.  

« Nous voulons non seulement leurs noms mais aussi leurs coeurs et, en m'entretenant avec Serena voici quelques mois, cela m'a tellement impressionné de voir combien son coeur est généreux et combien elle est dévouée à la cause des enfants », a-t-il dit.

Le rôle capital de l' éducation

Serena Williams a déjà travaillé de façon officieuse avec l'UNICEF, se rendant au Ghana pour la plus importante campagne de vaccination de ce pays. Elle s'était jointe à une équipe d'agents sanitaires bénévoles qui vaccinaient les enfants contre les maladies infantiles mortelles et avait distribué des moustiquaires gratuites.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
La toute dernière Ambassadrice itinérante de l'UNICEF, Serena Williams, lors du second Sommet du bien social, à New York, en compagnie du Directeur général de l'UNICEF, Anthony Lake.

« Là-bas, je suis vraiment tombée amoureuse des enfants, j'ai eu le sentiment que c'était pour moi une chance énorme de m'engager totalement », a-t-elle expliqué. « C'est une expérience qui m'a ouvert les yeux ».

En tant qu'Ambassadrice itinérante, elle épaulera la mission que l'UNICEF a d'apporter une éducation de qualité aux enfants les plus vulnérables par le biais du programme « Écoles pour l'Afrique » et du futur programme « Écoles pour l'Asie ».

« L'éducation a toujours été pour moi d'une importance capitale », a-t-elle dit et elle a décrit sa propre éducation durant laquelle ses parents l'ont poussée à exceller dans les études aussi bien que sur les courts de tennis.

Une impression durable

Une des façons dont elle prévoit d'aider l'UNICEF sera à travers sa vaste audience dans les réseaux sociaux. Elle a plus deux millions d'admirateurs sur Twitter. 

« Je pense que c'est une superbe occasion de promouvoir l'UNICEF », dit-elle. Serena Williams, qui a remporté 13 titres du Grand Chelem en simple et deux médailles d'or olympiques, a promis d'apporter à son nouveau rôle à l'UNICEF la concentration dont elle a fait preuve sur les courts de tennis.

« Je veux être la meilleure dans ce que je fais et, qu'il s'agisse de tennis ou d'autre chose, je veux absolument me démarquer et créer une impression durable », a-t-elle souligné.


 

 

Recherche