Centre de presse

Communiqué de presse

L’Ambassadeur itinérant de l’UNICEF Orlando Bloom rencontre des enfants syriens

© UNICEF/NYHQ2014-0437/Diffidenti
Le 9 avril, Orlando Bloom, Ambassadeur itinérant de l’UNICEF, s’est joint à des écoliers pendant un cours d’anglais à l’école pour garçons Omar Bin Abdul, à Irbid en Jordanie.

NEW YORK/AMMAN, Jordanie, 12 avril 2014 – L’Ambassadeur itinérant de l’UNICEF a conclu cette semaine sa visite en Jordanie, au cours de laquelle il  a rencontré des enfants de Syrie et leurs familles dont la vie a été dévastée par le conflit – qui en est maintenant à sa quatrième année.

« Ces enfants ont été témoins de violences extrêmes qu’aucun enfant ne devrait être en mesure d’observer, a affirmé Orlando Bloom après une visite au camp de refugiés de Za'atari près de la frontière syrienne jeudi. Le plus terrifiant, c’est qu’ils deviennent une génération perdue. S’ils ne bénéficient pas de toute urgence de services d’éducation, de protection et de soutien psychologique, leur douleur et leur amertume se transformeront en comportements agressifs dans quelques années. »

L'acteur britannique est arrivé en Jordanie mardi 8 avril. Le lendemain, à Irbid, il a rendu visite à une famille syrienne qui a fui les violences à Alep, il y a deux ans. Comme tant d'autres familles qui sont arrivées en Jordanie ou dans les pays voisins, les maigres économies qu'elles avaient apportées ont fondu et la vie devient de plus en plus difficile.

« Ce sont des familles dont la vie n’était pas si différente de celles de la plupart d’entre nous. Les parents avaient un emploi. Les enfants allaient à l'école et pouvaient s’amuser. Cette guerre a oblitéré leur monde et les a déracinés et maintenant ils vivent dans des situations précaires sans espoir ou très peu pour leur avenir, a déclaré Orlando Bloom. Ils ne veulent pas vivre comme des réfugiés, sans dignité ni respect. Ils veulent simplement qu’on leur rende leur vie d’avant et un avenir pour leurs enfants. »

Dans le camp de Za'atari, l’ambassadeur a visité une école soutenue par l'UNICEF qui donne aux enfants un sentiment de normalité à une vie qui est loin d'être normale. Avec plus de 100 000 habitants, femmes, enfants et hommes, Za'atari est l'un des plus grands camps de réfugiés du monde. Les familles vivent sous des tentes ou dans de petites caravanes dans une zone aride au climat très rude, températures glaciales en hiver et chaleur extrême en été.

L’UNICEF et ses partenaires apportent un appui pour sauver des vies grâce à la vaccination, aux médicaments, à l'éducation, à l'eau potable et à des zones de sécurité où les enfants peuvent jouer. Mais avec des besoins bien supérieurs aux ressources, l'UNICEF cherche de toute urgence des fonds supplémentaires pour gérer ce qui est devenu la plus grande crise humanitaire du monde.

Depuis que le conflit a éclaté en Syrie il y a trois ans, quelque 5,6 millions d'enfants au total ont été gravement touchés d’une manière ou d’une autre. L'UNICEF a averti que l'avenir de ces enfants, tant ceux qui vivent à l'intérieur de la Syrie que ceux qui se sont réfugiés dans les pays voisins, était en jeu et que la violence, l'effondrement des services de santé et d'éducation, une détresse psychologique sévère et l'impact économique de plus en plus grave sur les familles se combinent pour ravager une génération entière.

Dans les pays d'accueil de la région, 1,3 million d'enfants syriens vivent maintenant comme réfugiés. Les communautés d'accueil sont souvent débordées et l’accès à de l’eau propre, à une nutrition correcte et à des possibilités de scolarisation est limité.

L'UNICEF a lancé un appel à la fin du cycle de la violence en Syrie et demande de nouvelles mesures pour protéger les enfants touchés par le conflit et leur fournir les moyens de surmonter leurs traumatismes grâce à des soins psychologiques et un meilleur accès à l'éducation .

Orlando Bloom, bien connu pour ses rôles dans des films à succès tels que Le Seigneur des Anneaux et Pirates des Caraïbes, est devenu Ambassadeur itinérant de l'UNICEF en octobre 2009. Avant sa nomination, Bloom avait visité des écoles soutenues par l’UNICEF au Népal pour aider à défendre les droits des enfants, y compris l'accès à une éducation de qualité et à de l’eau potable. En 2012, l'acteur a rencontré des enfants et des jeunes au Cap, en Afrique du Sud, pour en savoir plus sur leur vie et sur l'importance des zones de sécurité où les enfants peuvent jouer et participer à des activités récréatives après l'école.

###

Pour obtenir des images b -roll et des photo de la visite de Bloom, veuillez visiter :  http://weshare.unicef.org/mediaresources

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient. Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action : www.unicef.org/french

Suivez-nous sur Twitter et Facebook


Pour de plus amples informations :

Marissa Buckanoff, UNICEF New York
courriel : mbuckanoff@unicef.org

Kate Donovan, UNICEF New York
tél. :  + 1 212 326 7452
courriel : kdonovan@unicef.org

Juliette Touma, UNICEF Amman
tél. : +962-79-867-4628
courriel : jtouma@unicef.org

Miraj Pradhan, UNICEF Amman
tél. : +962-79-021-4191
courriel : mpradhan@unicef.org


 

 

 


 

 

 

Recherche