Somalie

Un rapport des Nations Unies estime que la Somalie affronte sa crise la plus grave des vingt dernières années

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2009-0639/Kamber
Une femme avec son fils dans les bras, à Galguduud, en Somalie centrale, dans un camp de déplacés. Les récents combats dans cette région ont entraîné le déplacement d’un demi million de personnes. Ils sont ainsi plus de 1,4 million à être contraints de vivre dans des camps provisoires ne bénéficiant pas de services de base.

NEW YORK, États-Unis, 26 août 2009 – Un nouveau rapport confirme la gravité de la situation dans laquelle se trouvent les enfants et les familles en Somalie, où l’UNICEF est entravée dans ses efforts pour ralentir l’accroissement de la malnutrition dans les parties du pays les plus touchées par l’escalade de la violence.

 AUDIO : écouter maintenant

D’après les dernières données fournies par l’Unité d’analyse des Nations Unies de la sécurité alimentaire et de la nutrition pour la Somalie, cette crise est la pire en près de deux décennies. Selon ce rapport, plus de la moitié de la population somalienne – environ 3,76 millions de personnes – dépendent de l’aide humanitaire, alors qu’un enfant sur cinq souffre d’une malnutrition aiguë.

« Le dernier rapport nous indique que le nombre de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire a augmenté de façon significative –  de 40 pour cent au cours des six derniers mois, » a déclaré la Représentante de l’UNICEF en Somalie, Rozanne Chorlton.

L’aide entravée
Cette hausse des besoins coïncide avec une vague de violences, en particulier dans les zones où l’insécurité alimentaire est la plus grave. Mme Chorlton a observé que l’UNICEF et ses partenaires s’étaient heurtés à des obstacles alors qu’ils s’efforçaient d’apporter de l’aide et d’effectuer des interventions sanitaires en faveur de ceux qui sont dans le plus grand besoin.

« C’est de plus en plus difficile, au niveau de la sécurité du personnel et de celle de nos approvisionnements, » a-t-elle indiqué. « Il nous faut repenser notre façon de travailler, afin d’acheminer immédiatement nos approvisionnements depuis le port jusqu’à nos partenaires, sans stocker du tout pour éviter d’exposer les produits. »

Des entrepôts de l’UNICEF ont été pillés dans le centre du pays en mai, comme l’ont été, il y a seulement une semaine, des dépôts du Programme alimentaire mondial où se trouvaient stockés des approvisionnements de l’UNICEF.

L’année scolaire compromise
Bien que la Somalie soit sous l’autorité nominale d’un gouvernement soutenu par les Nations Unies, le pays est encore le théâtre d’un violent conflit. La guerre dans la capitale, Mogadiscio, a récemment entraîné le déplacement de près de 1,5 million de personnes qui vivent à présent dans des camps des régions du centre. Par ailleurs, ils sont 1,4 million à avoir besoin d’une aide alimentaire en raison de la sécheresse qui sévit actuellement dans le nord.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2009-0631/Kamber
Un père réconforte son fils, qui se trouve sur une table d’examen de l’hôpital de Galguduud. Cet hôpital, qui a dans son secteur des milliers de personnes, ne dispose pas d’un médecin à plein temps, ni d’équipements sanitaires modernes.

Le réseau des partenaires locaux de l’UNICEF a permis de poursuivre certaines interventions cruciales en pleine instabilité.

« Nous sommes encore en mesure de fournir chaque mois des compléments alimentaires à environ 82 000 enfants », a précisé Mme Chorlton, ajoutant qu’une campagne de vaccination, de déparasitage et de réhydratation orale était en cours.

Alors que des milliers de soldats des Nations Unies et de l’Union africaine essaient de stabiliser la situation et de mettre fin aux combats, l’UNICEF se focalise sur la rentrée des classes, a déclaré la Représentante de l’organisation.

« Nous distribuons encore des fournitures aux écoles, » a-t-elle dit, « mais l’une de nos préoccupations actuelles est la question de savoir si les écoles seront en mesure de rouvrir comme prévu en septembre. »


 

 

Audio (en anglais)

26 août 2009 : la Représentante de l’UNICEF en Somalie, Rozanne Chorlton, débat de la crise de malnutrition qui s’aggrave en Somalie.
AUDIO écouter

Recherche