En bref: Philippines

Une initiative de transfert en espèces brise l’engrenage de la pauvreté dans des familles des Philippines

Par Valentina Canavesio

PASAY CITY, Philippines, 29 juin 2011 – Malgré la croissance économique des Philippines, une croissance dont on a beaucoup parlé avant la récession mondiale,  plus de 40 pour cent des ménages philippins vivent avec moins de 2 dollars par jour. Pour briser l’engrenage de la pauvreté, le gouvernement a lancé un programme de transferts monétaires assorti de conditions et portant sur cinq ans. Le programme est appelé « Programme Pantawid Pamilyang Pilipino » ou « 4 P ».

VIDÉO (en anglais) : 19 mai 2011 - Valentina Canavesio, de l’UNICEF, présente un programme de transfert monétaire qui aide des familles des Philippines à briser l’engrenage de la pauvreté.  Regarder dans RealPlayer

 

Il s'agit d'une stratégie de réduction de la pauvreté et de développement social qui offre des subventions monétaires assorties de conditions aux foyers les plus pauvres du pays afin d'améliorer leur santé, leur nutrition et leur éducation, et visant en particulier les enfants de moins de 14 ans.

Le 4P offre aux familles 140 dollars par an et par ménage pour les dépenses de santé et de nutrition et 70 dollars par enfant pour les dépenses d'éducation - jusqu'à trois enfants par ménage - aussi longtemps qu'ils respectent les conditions du programme.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Le programme de transfert en espèces aux Philippines donne 140 dollars par an à des familles pour leurs dépenses en matière de santé et de nutrition, et 70 dollars par enfant pour les dépenses en éducation – jusqu’à 3 enfants maximum par foyer.

« Les six conditions du programme sont directement axées sur les enfants », affirme la représentante de l'UNICEF aux Philippines, Mme Vanessa Tobin. « Elles visent à obtenir la vaccination des enfants, les soins à la petite enfance et son développement, la scolarisation dans le primaire, le déparasitage et de meilleures pratiques parentales ». De plus, les femmes enceintes doivent recevoir des soins prénatals et post-natals et être assistées pendant l'accouchement par un agent de santé dûment formé.

Pasay City est l'une des zones pilotes du programme. L'UNICEF aide le gouvernement national et les autorités locales à mettre en oeuvre le programme et à suivre son évolution.

Des subventions en espèces visant les enfants

Almeda Mantos, 35 ans, est l'une des bénéficiaires du programme. Son mari est assistant de mécanicien et ils ont quatre enfants âgés de 3 à 8 ans. Avant d'être sélectionnée pour le programme, la famille entière dépendait du petit salaire de son mari.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Un programme de transfert d’argent assorti de conditions appelé « Pantawid Pamilyang Pilipino Programme » ou « 4P » aide des familles à améliorer leur santé, leur nutrition et leur éducation à Pasay City, Philippines.

Maintenant, ils sont capables de mettre de l'argent de côté et la subvention en espèces leur a permis de mieux s’occuper de leurs enfants et veiller à ce qu’ils disposent de suffisamment de médicaments, de nourriture et d'articles scolaires.

En tant que membre de la communauté Pasay, Almeda Mantos a également été formée avec un groupe de femmes locales à cultiver des légumes avec la technologie hydroponique, qui consiste à faire pousser des plantes sans se servir de terre. Au lieu de pousser dans le sol, les plantes poussent dans une baignoire ou dans des eaux très oxygénées et enrichies en nutriments. Ce projet vise à répondre au nombre croissant de familles pauvres victimes de la malnutrition ou de la faim, et à offrir une source supplémentaire de revenus.

L'UNICEF a complété les 4P en formant les dirigeants de la communauté à tenir des réunions régulières. Outre l'apprentissage de bonnes compétences parentales, les bénéficiaires participent également à des sessions sur des moyens de subsistance et les compétences en affaires et se familiarisent avec la tenue de comptes financiers. On espère ainsi que les bénéficiaires développeront des habitudes d'épargne et investiront dans des activités commerciales durables.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Des femmes de Pasay City, Philippines, ont été formées à la culture hydroponique de légumes pour apporter une source supplémentaire de revenu familial.

Soutenir les petites entreprises

 Avec l'argent qu'ils ont économisé et mis dans une caisse commune, Almeda Mantos et ses pairs ont démarré leur propre petite entreprise de vente de riz. Comme les profits grandissent, elles espèrent se développer et vendre de la viande cuite et des collations. Almeda Mantos peut maintenant envisager un avenir meilleur pour elle et sa famille.

Pour Vanessa Tobin, c'est exactement ce que l'objectif à long terme du projet soutenu par l'UNICEF vise à atteindre, permettre aux bénéficiaires de rompre l’engrenage de la pauvreté. « Notre objectif est de soutenir ces efforts de manière à ce que ces enfants puissent en bénéficier directement. Ensuite, la génération suivante en tirera un immense avantage ».


 

 

Recherche