En bref : Niger

Dans la région du Sahel africain, grave menace de malnutrition due à l'accroissement de la pénurie alimentaire

Par Martin Dawes

DAKAR, Sénégal, 12 décembre 2011 – Il ne s'agit ni d'un tsunami ni d'un tremblement de terre, il s'agit d'une crise prévisible. L'UNICEF estime que plus d'un million d'enfants de moins de cinq ans auront besoin d'être traités dans des centres d'alimentation thérapeutique pour malnutrition sévère dans la région du Sahel africain. Ceci constitue un chiffre incroyablement élevé et il reste peu de temps pour se préparer.

VIDÉO : regardez le message d'intérêt général appelant les donateurs à aider d'urgence les enfants du Sahel affectés par la crise.  Regarder dans RealPlayer

 

Insécurité alimentaire extrême

La situation est extrêmement grave pour les enfants dans de nombreuses parties de la région du Sahel, en Afrique de l'Ouest et centrale. En raison de pluies insuffisantes et des récoltes limitées qui en ont résulté, des populations entières sont à présent vulnérables. Dans des enquêtes menées pendant l'été et l'automne par des équipes de nutrition de l'UNICEF, sept des huit pays affichaient la présence de poches avec des taux élevés de malnutrition générale chez les enfants de moins de cinq ans. Les parties les plus arides du Tchad et de la Mauritanie avaient des niveaux qui les placent dans la catégorie qui exige une intervention d'urgence.     
 
Au Niger, où  environ 330 600 enfants de moins de cinq ans sont en danger de malnutrition sévère aiguë, le Gouvernement a lancé un message d'alerte disant que plus de la moitié des villages du pays étaient vulnérables à l'insécurité alimentaire. Les autres pays et régions où on s'attend à ce que les enfants requièrent un traitement spécialisé dans des dispensaires sont le nord du Nigéria, le nord du Cameroun, le Burkina Faso, le Mali et le nord du Sénégal.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Chad/2011/ Esteve
Une mère s'occupe de son enfant, gravement sous-alimenté, au centre de récupération nutritionnelle de Mao, au Tchad.

Nécessité d'une intervention sans précédent

« Cette crise qui touche les enfants va représenter un défi énorme », annonce le Directeur régional de l'UNICEF, David Gressly. « Nous ne lançons pas de telles mises en garde à la légère mais l'ampleur de la situation exige une réponse appropriée dès maintenant ».

L'UNICEF se prépare à faire face à ce que l'organisation décrit comme un « défi colossal » et commande déjà des aliments thérapeutiques et a lancé la distribution de stocks d'urgence.

« Une tragédie sera évitée seulement grâce à un effort sans précédent au Sahel », souligne David Gressly. « Cela nécessitera de s'assurer que du personnel qualifié soit sur le terrain avec les fournitures qu’il faut et que nos actions permettent de contenir la menace de maladies opportunistes parmi les populations affaiblies ».
 
Parmi les éléments nécessaires pour sauver des vies on note l'aliment thérapeutique sucré à base d'arachide appelé « Plumpy Nut », suffisamment de spécialistes de la nutrition sur le terrain pour opérer dans les centres d'alimentation thérapeutique et un série de différentes opérations pour faire venir davantage d'aliments dans les communautés. Il faudra aussi s'assurer que les maladies opportunistes n'auront pas la possibilité de tuer une grande quantité de personnes affaiblies et malades. Alors que les familles migreront pour trouver de quoi se nourrir, il faudra aussi veiller à ce que les enfants ne soient pas exposés au risque d'exploitation ou de traite.   

L’UNICEF, qui dispose d’équipes dans tous les pays de la région, est en bonne position et peut toucher les plus vulnérables. Cependant, l'organisation a préalablement besoin de toute urgence de 65 700 000 dollars É.-U., essentiellement pour les opérations de nutrition et de santé ainsi que pour les fournitures.


 

 

L’Ambassadrice itinérante de l’UNICEF, Angélique Kidjo appelle à aider le Sahel

L'Éducation, une première étape pour améliorer la sécurité nutritionnelle au Burkina Faso

Au Niger, en pleine crises nutritionnelle et des réfugiés, l'UNICEF réagit contre l'épidémie de choléra

Enseigner aux écoliers les principes d'une bonne hygiène
 avec vidéo

Des services en ambulatoire sauvent la vie des enfants sévèrement malnutris au Nigéria
 avec vidéo

L'UNICEF et ses partenaires soutiennent la distribution de suppléments nutritionnels aux enfants en danger de malnutrition en Mauritanie

L'UNICEF lance la plus grande opération jamais menée contre la malnutrition au Tchad
 avec vidéo

L’Ambassadrice itinérante de l’UNICEF, Angélique Kidjo appelle à aider le Sahel
 avec vidéo

Au Tchad, trouver des solutions à long terme pour résoudre la crise nutritionnelle
 avec vidéo

Les femmes nigériennes prennent l’initiative afin de se doter de pratiques leur permettant de protéger leurs familles pendant la crise nutritionnelle

Au Mali, grâce aux programmes de santé communautaire, les enfants malnourris sont en voie de rétablissement
 avec vidéo

Ewan McGregor publie un appel en faveur des enfants du Sahel
 avec vidéo

Alors que la crise nutritionnelle s'intensifie, les mères nigériennes luttent pour sauver leurs enfants

Carnets de route : le chemin de la guérison de la malnutrition aiguë sévère au Niger

Mia Farrow lance un appel pour venir en aide aux enfants du Sahel

Questions - Réponses avec Mike Golden : mettre fin à la malnutrition en Mauritanie

L'UPS aide l'UNICEF à délivrer des fournitures essentielles et vitales à la Mauritanie frappée par la sécheresse
 avec vidéo

Au Niger, les enfants sont obligés de quitter l’école pour aider leur famille

Plus d'articles sur la crise au Sahel

Recherche