République populaire démocratique de Corée

Le Représentant de l’UNICEF évoque les obstacles et les réussites en RPD de Corée

Image de l'UNICEF
© UNICEF/ HQ04-0521/Horner
Deux femmes avec leurs bébés malades dans le service pédiatrique de l’Hôpital du Comté de Yonsan, au Nord de la Province de Hwanghae (RPD de Corée). L’UNICEF fournit à l’hôpital des équipements, des médicaments et un support technique.

Par Kun Li

NEW YORK, USA, 15 mars 2007 – Gopalan Balagopal, Représentant de l’UNICEF en République démocratique populaire de Corée, a récemment organisé une réunion informelle au siège de l’UNICEF à New York, pour mettre en évidence les défis auxquels les femmes et les enfants de ce pays doivent faire face.

En tant qu’institution des Nations Unies no.1 dans le pays, l’UNICEF est actuellement à pied d’œuvre dans six provinces sur neuf, avec des programmes concernant l’alimentation, la santé, l’éducation, ainsi que l’eau salubre et l’assainissement.

« Pour moi et les membres de mon équipe, je pense que ce qui nous satisfait le plus en RPD de Corée c’est que nous constatons que la présence de l’UNICEF fait vraiment bouger les choses en faveur des enfants ici », dit M. Balagopal.

Crise alimentaire potentielle

« Nous venons juste de lancer un nouveau programme de trois ans dans le pays, », en tirant parti de l’évolution de la situation ces dernières années, ajoute-t-il. « Le travail que nous avons fait nous a aidés à améliorer la situation nutritionnelle des femmes et des enfants... C’est notre objectif prioritaire. »

M. Balagopal a expliqué qu’en raison des fortes inondations de l’année dernière, le pays risquait d’enregistrer un déficit céréalier de près d’un million de tonnes, soit un cinquième des besoins totaux de la RPD de Corée en 2007. En même temps, le pays reçoit beaucoup moins de nourriture car le gouvernement a décidé de ne pas accepter d’aide humanitaire, dit-il.

L’UNICEF demande instamment à  ses partenaires et donateurs de renouveler leur soutien à la population, surtout aux femmes et aux enfants, pour faire face à l’éventuelle crise alimentaire. 

Vaccination et éducation

Dans le domaine de la santé, M. Balagopal fait valoir qu’aujourd’hui la RPD de Corée dispose d’un taux d’immunisation de 97 pour cent, l’un des plus élevés de la région de l’Asie orientale et du Pacifique. « Nous fournissons des compléments vitaminés et soignons les enfants souffrant de malnutrition aigue, dit-il, l’UNICEF propose aussi une variété de médicaments d’urgence aux hôpitaux car beaucoup d’hôpitaux en RPD de Corée tournent sur des budgets très serrés. »

Dans son commentaire sur le développement de l’enseignement, Mr. Balagopal note que pour la première fois l’année dernière, la RPD de Corée a pris part à l’Enquête sur l’apprentissage en Asie orientale, une enquête régionale sur la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage.

« Les résultats ont été présentés au cours d’une réunion de la région à Shanghai (Chine), dit-il. pour ce qui est de la RPD de Corée, deux domaines avaient besoin d’être renforcés. Il s’agissait  de l’enseignement, et de la réforme des programmes ».

« Et l’UNICEF intervient vigoureusement dans ces deux domaines », conclut M. Balagopal.


 

 

Vidéo (en anglais)

15 mars 2007:
Gopalan Balagopal, Représentant de l’UNICEF en RPD de Corée, parle des efforts accomplis pour aider les enfants et les femmes de ce pays.
 VIDEO  haut | bas

Recherche