Nutrition

Six millions de bébés sauvés actuellement chaque année grâce à l’allaitement maternel exclusif

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ92-0259/ LAUREN GOODSMITH
Une femme de l’ethnie Moor (Mauritanie) allaite son bébé chez elle, au Village de Teyarett dans la région de Adrar.

Par Jane O’Brien

NEW YORK, E.U, 21 novembre 2005 – Il y a quinze ans, avec la Déclaration Innocenti, était lancée une initiative qui allait sauver la vie de millions de bébés. Cette Déclaration demandait aux gouvernements de s’engager à aider et encourager l’allaitement exclusif au sein, une alimentation qui donne aux enfants un meilleur départ dans la vie. Et, depuis le lancement de cette initiative, en 1990, les taux d’allaitement maternel dans le monde ont augmenté de 15 pour cent.

L’allaitement au sein donne aux nourrissons une alimentation complète et parfaite, renforce leur système immunitaire et les protège contre des maladies qui peuvent être mortelles, telles que la diarrhée et la pneumonie. En outre, l’allaitement maternel exclusif réduit au minimum l’exposition du nourrisson à des aliments ou à de l’eau présentant éventuellement des risques. Il sauverait actuellement six millions de vies chaque année.

Néanmoins, il y a encore trop de décès de bébés dus à l’absence d’allaitement maternel.

« Les recherches montrent que l’allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois – avec un allaitement au sein maintenu tout au long de la première année – pourrait sauver 1,3 million de vies chaque année », déclare Miriam Labbok, Conseillère principale de l’UNICEF pour l’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants.

« Ceci est bien supérieur à 3 000 vies par jour. Si l’allaitement était accompagné d’une alimentation complémentaire appropriée jusqu’à l’âge de deux ans au moins – nous pourrions sauver chaque année 5 500 vies de plus par jour ».

La Déclaration Innocenti a également inspiré l’initiative visant à donner à certains hôpitaux la qualification d’ « hôpitaux amis des bébés » ; ce sont des établissements où, entre autres, les femmes sont aidées et encouragées à allaiter exclusivement au sein. Il existe à présent 20 000 hôpitaux de ce type dans le monde.

« On estime que l’allaitement maternel constitue la première vaccination de l’enfant », dit la Directrice générale de l’UNICEF, Ann M. Veneman. « Il est essentiel de combattre la faim et de favoriser la survie de l’enfant tout en travaillant à atteindre l’Objectif de développement du Millénaire de réduction de la mortalité infantile d’ici 2015 ».

L’UNICEF s’efforce de créer un environnement permettant aux mères de faire les meilleurs choix possibles pour l’alimentation de leurs nourrissons et de leurs jeunes enfants. L’organisation travaille en ce sens en favorisant des politiques et des systèmes qui améliorent les connaissances sanitaires et aident les communautés en montrant aux mères l’intérêt de l’allaitement maternel.


 

 

Vidéo (en anglais)

21 novembre 2005 :
Jane O’Brien rend compte du 15ème anniversaire de la Déclaration Innocenti

bas | haut débit
(Real player)

21 novembre 2005 :
La Directrice générale de l’UNICEF, Ann M. Veneman, prononce une allocution lors de la commémoration du 15ème anniversaire de la Déclaration Innocenti

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes:
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket.

Recherche