Bangladesh

Une campagne de distribution de vitamine A atteint 18 millions d’enfants qu’il s’agit d’aider à se remettre des suites des inondations

Image de l'UNICEF
© UNICEF Bangladesh/-2204/Torlesse
L’un des 18 millions enfants recevant de la vitamine A qui doit contribuer à prévenir les maladies telles que la diarrhée.

DHAKA, BANGLADESH/NEW YORK, 10 novembre 2004 – Plus de 18 millions d’enfants du Bangladesh ont reçu des capsules de vitamine A pouvant leur sauver la vie après les inondations qui, cette année, ont détruit les récoltes et privé de nourriture des régions entières du pays. Un million d’enfants sont d’ores et déjà confrontés à une malnutrition aiguë et, si d’autres mesures ne sont pas prises, la crise pourrait se prolonger pendant une année supplémentaire.

“Beaucoup de ces enfants souffraient de malnutrition avant les inondations; à présent, ils courent un risque beaucoup plus grand, dit la spécialiste de nutrition de l’UNICEF  Harriet Torlesse. Ils n’ont pas accès à des aliments nutritifs et beaucoup souffrent de maladies à répétition : voilà pourquoi la semaine nationale de la vitamine A est si importante cette année.”

Des milliers de bénévoles et de travailleurs sanitaires ont administré les capsules aux enfants de moins de cinq ans dans 120 000 localités différentes, y compris dans les gares routières et ferroviaires. Les enfants âgés de deux à cinq ans ont également reçu des comprimés de déparasitage.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Bangladesh/-2204/Torlesse
Des enfants de tout le Bangladesh font la queue pour recevoir des capsules de vitamine A et des comprimés de déparasitage. Les médicaments ont été administrés dans 120 000 localités différentes.

“L’état nutritionnel de ces enfants laisse beaucoup à désirer, dit le Chef des opérations locales de l’UNICEF au Bangladesh, Shairose Mawji. Les capsules de vitamine A donneront des forces à ces enfants, ce qui leur permettra de résister aux maladies comme la diarrhée et de poursuivre leur croissance.”

Les inondations que la mousson a causées au Bangladesh entre juillet et septembre ont anéanti les moyens de subsistance de centaines de milliers de familles, qui ont perdu leurs récoltes, leur bétail et leurs économies. Dans certaines régions du pays, il n’y aura aucune moisson avant le mois de mai prochain.

Les prix des denrées sont montés en flèche et beaucoup de familles n’ont pas les moyens d’acheter de la nourriture pour leurs enfants – ce qui augmente le risque de malnutrition et d’avitaminose A.

L’UNICEF continue de collaborer avec l’Institut de la santé publique et de la nutrition et le Ministère de la santé et de la protection de la famille du Bangladesh pour faire en sorte que la santé des enfants ne se dégrade pas davantage.


 

 

Vidéo (en anglais)

10 novembre 2004 : 18 millions d’enfants du Bangladesh reçoivent de la vitamine A

Bas | Haut débit
(Real Player)

Recherche