Centre de presse

Note d'actualité

Alors qu’en Guinée les écoles rouvrent leurs portes, l’UNICEF contribue aux opérations permettant des réduire les risques de transmission du virus Ebola

DAKAR/NEW YORK/GENEVA, 20 January 2015 – Alors qu’en Guinée les écoles rouvrent leurs portes, l’UNICEF et ses partenaires sont en train d’apporter leur aide afin de réduire autant que possible les risques de transmission du virus Ebola en formant les enseignants à la mise en place de mesures de sécurité telles que la prise quotidienne de température, la fourniture de thermomètres et de kits de lavage des mains pour les écoles.

« La fermeture des écoles a eu un impact profond sur une région qui a un des plus indicateurs les plus faibles de la planète en matière d’éducation et sur des enfants dont les le monde a été mis sens dessus dessous par Ebola », a dit le Dr Peter Salama, Coordonnateur de l’intervention d’urgence de l’UNICEF contre Ebola au niveau mondial. « Alors que les écoles rouvrent leurs portes, il est essentiel qu’elles constituent un environnement protecteur où le risque de transmission du virus Ebola est réduit au minimum et où l’ensemble des connaissances contribue à arrêter la propagation du virus. »

À cause d’Ebola, les écoles publiques de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone sont restées fermées après les congés de juillet-août, privant cinq millions d’enfants d’éducation scolaire.

En Guinée, les écoles ont officiellement rouvert cette semaine. Au Liberia et en Sierra Leone, l’UNICEF collabore également avec les gouvernements et les communautés locales pour préparer une éventuelle réouverture des écoles. 

Parmi les protocoles relatifs à la sécurité mis sur pied par les ministères de l’éducation, conjointement avec l’UNICEF et ses partenaires, figurent le contrôle à l’entrée des écoles, l’interdiction de se trouver sur les lieux à toute personne ayant plus de 38 de fièvre ou ayant été en contact avec un patient ou une victime d’Ebola au cours des vingt-et-un derniers jours ou qui a les trois symptômes du virus Ebola : fièvre, diarrhée et vomissements. Le protocole explique aussi clairement comment faire face à un cas suspect grâce à un dispositif d’orientation des patients menée avec le dispensaire le plus proche.

Les enseignants ont un rôle important à jouer dans la diffusion des informations pendant que les écoles restent fermées et pour faciliter la mise en place les conditions de sécurité quand celles-ci rouvriront. L’UNICEF a formé des milliers d’enseignants pour qu’ils participent à des campagnes de mobilisation sociale afin de permettre de donner aux enfants, aux parents, aux enseignants et aux différents membres des communautés les connaissances dont ils ont besoin pour se protéger eux-mêmes d’Ebola et empêcher toute transmission ultérieure du virus.

L’UNICEF et ses partenaires ont également doté les écoles des milliers de kits d’hygiène qui contiennent du savon et des seaux. Et comme les écoles des pays touchés n’ont souvent pas accès à l’eau potable, l’UNICEF aide à la mobilisation des parents et des différents membres des communautés pour qu’ils puissent amener de l’eau dans les écoles. 

Au Liberia et en Sierra Leone, l’UNICEF épaule les autorités dans le développement de programmes radio éducatifs afin que les enfants ne soient pas entièrement privés d’éducation scolaire tant que les écoles restent fermées. Pour faire face au nombre insuffisant de radios et au peu de fiabilité de l’alimentation en électricité, l’UNICEF a commandé les premières 17 000 radios alimentées par énergie solaire sur les 50 000 qui seront distribuées dans les foyers les plus vulnérables et collabore avec les partenaires travaillant dans le domaine de l’éducation pour distribuer des cours préenregistrés dans les zones les plus isolées.

Même après la réouverture des écoles, les programmes radio – qui comprennent des matières comme les mathématiques, la sociologie et les sciences – continueront à jouer un important rôle éducatif, notamment en ce qui concerne les opérations destinées à aider les enfants non scolarisés. Avant la crise, la fréquentation scolaire dans l’enseignement primaire était de 58 % en Guinée, 34 % au Liberia et 74 % en Sierra Leone.

Note aux rédactions :

Comment l’UNICEF, avec ses partenaires, apporte son aide :

Guinée :

• 48 615 kits d’hygiène contenant des seaux et du savon seront distribués dans plus de 12 000 écoles de tous niveaux pour servir à 2,7 millions d’enfants. L’UNICEF a donné 53 % des kits. 
• Le dispositif de coordination nationale contre Ebola a fourni du chlore à l’ensemble des écoles pour le lavage des mains.
• Le Ministère de l’éducation a fourni 20 500 thermomètres à l’ensemble des écoles.
• Plus de 80 650 enseignants ont été formés aux protocoles de réouverture des écoles relatifs à la sécurité.
• Des messages clés ont été créés par les associations de parents et d’enseignants et seront largement diffusés auprès des familles.

Liberia:

• L’UNICEF appuie le gouvernement pour l’éventuelle réouverture de 5 181 écoles. Environ 15 000 enseignants seront formés aux protocoles relatifs à la sécurité.
• Des kits d’hygiène ont été commandés en vue d’être distribués dans l’ensemble des 5 181 écoles. Les kits comprennent des objets tels que des seaux, des gants, du chlore, du savon, des botes pour la pluie, des lingettes, des vaporisateurs et des bouteilles d’eau pour une période d’utilisation de six mois.
• 15 000 thermomètres à infrarouges seront distribués dans les écoles.

Sierra Leone:

• L’UNICEF appuie le gouvernement pour l’éventuelle réouverture de 8 100 écoles.
• L’UNICEF et ses partenaires préparent la fourniture de kits d’hygiène et de thermomètres lorsque les écoles rouvriront.

###

Téléchargement de contenu multimédias sur : http://uni.cf/1xZAb39

Retrouvez toutes les dernières informations sur notre travail pour protéger les enfants et leurs familles.

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient. Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son travail, veuillez consulter le site www.unicef.org/french

Suivez-nous sur Twitter et Facebook

Pour de plus amples informations veuillez contacter :
Timothy LaRose, UNICEF Guinée, tlarose@unicef.org, +224 622 350 251
Rukshan Ratnam, UNICEF Liberia, rratnam@unicef.org, +231 886 760 365
John James, UNICEF Sierra Leone, jjames@unicef.org, +232 76 102 401
Thierry Delvigne-Jean, UNICEF Dakar, tdelvignejean@unicef.org, +221 77 819 2300
Najwa Mekki, UNICEF New York, nmekki@unicef.org, +1917 209 1804,


 

 

 

Recherche