Centre de presse

Communiqué de presse

De nouveaux engagements en faveur de l’eau et de l’assainissement pour transformer la vie des enfants

WASHINGTON, États-Unis, 11 avril 2014 –Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, le Directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake, et le Président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, se sont aujourd’hui joints à plus de cinquante pays pour fixer des objectifs concrets permettant de desservir les 2,4 milliards de personnes qui se trouvent toujours privées d’un assainissement décent et les près de 750 millions d’autres qui se trouvent sans eau potable. 

Selon l’UNICEF, les enfants, en particulier, seront les bénéficiaires de ces nouveaux engagements. L’organisation affirme que les maladies diarrhéiques associées à l’eau et à l’assainissement tuent chaque jour 1 400 enfants et sont en partie responsables de retards de croissance chez plus de 160 millions d’enfants dans le monde.

« Les enfants les plus pauvres ont l’accès le plus limité à l’eau salubre et à un assainissement décent et ce sont eux qui paient le plus lourd tribut. Par conséquent, ce sont eux qui ont le plus à gagner des nouveaux engagements ainsi que leurs communautés, » a dit Anthony Lake. « Les engagements pris aujourd’hui permettront de concrétiser les droits de millions d’enfants à l’eau potable et à l’assainissement. Ceci peut littéralement transformer leur vie et les communautés dans lesquelles ils vivent. »

Parmi les principaux engagements pris lors de la Réunion de haut niveau d’Assainissement et eau pour tous (SWA) figurent plus de 260 mesures concrètes émanant de plus de cinquante pays afin de renforcer les institutions, d’améliorer la planification et d’accroître les dépenses nationales et les investissements des donateurs en faveur de l’eau et de l’assainissement. Dix-sept pays se sont engagés à mettre fin à la défécation à l’air libre d’ici 2030 ou avant tandis que plus de vingt pays sont allés encore plus loin et ont promis de généraliser l’accès à l’eau et à l’assainissement dans le même délai.   

Les dernières données de l’UNICEF et de l’Organisation mondiale de la Santé présentées lors de la Réunion de haut niveau montrent que des progrès rapides sont possibles. En Afrique subsaharienne, plus de 30 000 personnes par jour ont obtenu l’accès à une source d’eau améliorée entre 2000 et 2012. Au cours de la même période, l’Éthiopie a réduit de moitié le pourcentage de personnes pratiquant la défécation à l’air libre et est parvenue à le faire pour tous les niveaux de revenus et dans toutes les provinces. 

Cependant, les progrès au niveau mondial, en général, ont été inégaux et ceux qui se trouvent au bas de l’échelle sont en train de tomber encore plus bas.

« Nous ne pouvons pas tenter de résoudre les problèmes d’eau et d’assainissement sans tenter de nous attaquer aux inégalités comme celles, par exemple, touchant les filles qui ne peuvent pas aller à l’école parce que les toilettes ne sont pas sûres ou parce qu’elles doivent aller chercher de l’eau pour leurs familles pendant les heures de classe, au moment où elle devraient être en train de construire leur avenir, a dit Anthony Lake.  Quand la communauté internationale a fixé l’objectif d’assurer à tous l’accès à l’eau et à l’assainissement, celui-ci inclut ces filles et chaque enfant, partout dans le monde. » 

###

À propos d’Assainissement et eau pour tous (SWA)
Assainissement et eau pour tous (SWA) est un partenariat mondial dont le but est d’instaurer l’accès universel et durable à l’eau et à l’assainissement en faisant résolument figurer l’assainissement et l’eau au premier rang des priorités mondiales avec, comme préoccupation immédiate, la réalisation des OMD dans les pays accusant le plus de retard. Plus d’informations sont disponibles sur le site www.sanitationandwaterforall.org

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient.
 
Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action : www.unicef.org/french

Suivez-nous sur Twitter et Facebook

Pour plus d’informations et recevoir une documentation multimédias, veuillez contacter : 

Rita Ann Wallace, attachée de presse, UNICEF New York
tél. : +1-212-326-7586, mobile : +1-516-707-5570
courriel : rwallace@unicef.org

 


 

 

 

Recherche