Centre de presse

Press release

David Beckham, Ambassadeur itinérant de l’UNICEF, se félicite de l’ampleur de la réponse du public au typhon Haiyan

Il demande qu’on aide les enfants en situation de crise partout dans le monde

Manille, Philippines, le 14 février 2014 – David Beckham, Ambassadeur itinérant de l’UNICEF, a été très ému, lors de son voyage aux Philippines, de rencontrer des enfants ayant échappé aux dévastations du typhon Haiyan près d’une centaine de jours après le passage de la terrible tempête.

Beckham, 38 ans, a aidé l’UNICEF à lancer un appel d’urgence lorsque le typhon a frappé en novembre 2013 et aujourd’hui, il s’est rendu dans les zones les plus touchées de Tacloban, sur l’île de Leyte.

Des milliers de personnes ont perdu la vie lors de cette catastrophe, et plus de 1,7 million d’enfants se sont retrouvés sans abri. Les enfants touchés par le typhon Haiyan risquaient de tomber malades, de manquer l’école ou de se faire exploiter.

Au cours des deux derniers jours, Beckham été témoin des activités cruciales menées par l’UNICEF en faveur des enfants, notamment lorsqu’il s’est rendu dans un espace ami des enfants dans l’un des principaux centres d’évacuation de Tacloban. Il a aussi visité un centre de santé pour comprendre l’importance de la vaccination et des soins médicaux pour enfants en cas de catastrophe. L’Ambassadeur itinérant de l’UNICEF a aussi rencontré des enfants et des familles dont les maisons ont été complètement détruites par le typhon.

« En tant que père, je trouve bouleversant de rencontrer des enfants âgés parfois de deux ans à peine, qui n’ont plus que les vêtements qu’ils portaient sur le dos lorsque des vagues et des trombes d’eau ont balayé leur village, », a expliqué l’ancien footballeur, qui remplit les fonctions d’Ambassadeur itinérant de l’UNICEF depuis 2005.

« Certains de ceux à qui j’ai parlé ont perdu leurs parents, ou des frères et des sœurs dans des circonstances terrifiantes. C’était terrible d’entendre cela. »

Beckham s’est rendu à l’école Santo Nino dans le quartier de Tanawan, où il a participé à la distribution de livres d’exercices et a joué au foot au milieu des ruines des anciens bâtiments scolaires. Grâce à l’UNICEF et à ses partenaires, quelque 420 000 enfants des zones les plus touchées sont retournés à l’école, dans des bâtiments de fortune et des tentes. Le matériel scolaire provient d’« écoles en boîte », ainsi que de trousses pour la petite enfance ou de kits de matériel récréatif.

«Je suis impressionné de voir comment l’UNICEF redonne aux enfants un sentiment de normalité dans des écoles sous tente ou des endroits où ils peuvent jouer et être eux-mêmes, et oublier les destructions subies par leurs communautés. J’ai été touché de voir comment l’extrême générosité du public a permis à l’UNICEF d’intervenir en pleine crise pour sauver la vie de ces enfants et les protéger du danger. »


L’UNICEF collabore avec le Gouvernement philippin, des partenaires locaux et des communautés pour les aider à être mieux préparés en cas de nouvelle crise.

« Les enfants qui ont été surpris par Haiyan restent traumatisés par cette expérience et ont besoin d’une aide soutenue, a affirmé Beckham. L’UNICEF a livré du matériel de première nécessité lorsque le typhon a frappé. Son personnel compte rester ici aussi longtemps qu’on aura besoin de lui et ne laissera pas tomber les enfants. »

Partout dans le monde, l’UNICEF œuvre sans relâche pour aider les enfants dans d’autres situations de crise, de la Syrie à la République centrafricaine ou au Soudan du Sud.

« Ici aux Philippines, j’ai constaté à quel point les dons du public pouvaient avoir un effet réellement transformateur sur la vie des enfants dans des situations d’urgence, a expliqué Beckham.

« À l’heure actuelle, des millions d’enfants ont besoin d’une aide urgente dans d’autres parties du monde, que ce soit à cause de la crise syrienne, du conflit en République centrafricaine ou de la sécheresse en Angola.

« Même si certaines de ces crises ne font pas la une des journaux, nous ne pouvons pas oublier ces enfants qui vivent dans des conditions désespérées et je demande instamment au grand public de faire un maximum pour aider des organisations comme l’UNICEF à améliorer encore chaque jour leurs actions pour ces enfants. »

***
Pour appuyer les activités de l’UNICEF en faveur des enfants en situation de crise, veuillez vous rendre sur le site suivant : www.supportunicef.org.

Pour visionner des photos et une vidéo sur la mission de David Beckham aux Philippines, veuillez vous rendre à l’adresse suivante : http://weshare.unicef.org/mediaresources

 ###

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient. Pour en savoir davantage sur l’UNICEF et ses activités : http://www.unicef.org/french

Suivez-nous sur Twitter et Facebook

Veuillez consulter le site web de l’UNICEF Philippines, Twitter et Facebook

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Kate Donovan, UNICEF New York
tél. : +1 917 378 2128
courriel : kdonovan@unicef.org

Rose Foley, UNICEF UK 
tél. : +44 20 7375 6077
courriel : rosef@unicef.org.uk


 

 

 
Recherche