Centre de presse

Communiqué de presse

Le Secrétaire général de l’ONU apporte son soutien aux enfants syriens lors du lancement de l’initiative « Non à une génération perdue »

© © UNICEF/2014/Susan Markisz
Siège de l'UNICEF, 7 janvier 2014 : le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon se joint à Anthony Lake, Directeur général de l'UNICEF, pour montrer son soutien au lancement de la campagne « Non à une génération perdue » (« #NOlostgeneration »)

NEW YORK, 7 janvier 2014 — Le Secrétaire général des Nations Unies,  M. Ban Ki-moon, a  exprimé son soutien à une campagne menée par l’UNICEF, le HCR et Save the Children qui lance un appel à des champions de la cause des enfants de la Syrie, dans le cadre de la nouvelle stratégie « Non à une génération perdue » (No Lost Generation).

« Beaucoup, beaucoup d’enfants souffrent de la violence, spécialement en Syrie, » a dit M. Ban Ki-moon au siège de l’UNICEF. « J’applaudis la créativité de “ Non à une génération perdue ” et sa capacité d’initiative et d’action. »
« Les enfants de la Syrie sont notre espoir pour l’avenir. »
 
L’UNICEF, le HCR, Save the Children, World Vision ainsi que d’autres organisations partenaires importantes se sont associées pour apporter leur soutien à « Non à une génération perdue » en lançant une campagne en deux volets destinée à mieux sensibiliser le grand public aux défis à relever en Syrie et à susciter un soutien au niveau mondial en faisant intervenir massivement des champions de la cause des enfants syriens. 
 
Le Directeur général de l’UNICEF Anthony Lake a observé que ces enfants représentent la prochaine génération de dirigeants en Syrie et que l’éducation et la réconciliation permettront d’espérer en l’avenir.
 
L’initiative « Non à une génération perdue » fait valoir qu’en préservant toute une génération de dirigeants, d’enseignants, d’ingénieurs, de médecins et, par-dessus tout, d’artisans de la paix potentiels, on garantit la prospérité d’une société entière.
 
Cette stratégie, dont le coût s’élève à un milliard de dollars É.-U., est constituée de modalités concrètes permettant d’éviter la perte d’une génération entière grâce à des activités et des opérations axées sur un accès plus large à l’enseignement et au soutien psychosocial, sur le renforcement de la cohésion sociale et des efforts de consolidation de la paix ainsi que sur les moyens de redonner foi en l’avenir à des millions d’enfants.  
 
La stratégie est présentée au public une semaine avant une importante conférence de donateurs se déroulant au Koweït et portant sur l’aide humanitaire à la Syrie.  

 Depuis le début de cette crise, voici trois ans, plus d’un million d’enfants syriens sont devenus des réfugiés; plus de 425 000 d’entre eux ont moins de cinq ans. La vaste majorité de ces réfugiés se sont enfuis au Liban, en Jordanie, en Turquie, en Égypte ou en Iraq.  Parmi ceux-ci, environ 8 000 enfants sont identifiés comme séparés de leurs familles. 
 
Un site Internet spécialement consacré au sujet a été mis en place à l’adresse www.championthechildrenofsyria.org; il retrace les histoires d’enfants touchés par le conflit et montre comment les investissements menés en faveur des enfants peuvent avoir des retombées positives importantes, non pas seulement pour les victimes actuelles de la guerre mais pour l’avenir à long terme de la Syrie et de la région entière.  

Note aux rédactions

L’essentiel du financement de l’initiative « Non à une génération perdue » s’effectue par le biais de deux appels de fonds existants : le Plan de gestion régionale, axé sur les besoins des enfants syriens réfugiés, et le Plan d’aide humanitaire pour la Syrie, qui répond aux besoins des enfants syriens qui sont déplacés à l’intérieur de leur propre pays. 

####

À l’attention des organismes audiovisuels : Des messages d’intérêt public de qualité professionnelle, des rouleaux B et des photos sont disponibles sur http://weshare.unicef.org/mediaresources

Hashtags de la campagne : #childrenofsyria #NOlostgeneration

About UNICEF
L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient.

Pour plus d’informations sur l’UNICEF et son action, veuillez vous rendre sur : www.unicef.org/french

Suivez-nous sur Twitter et Facebook

Pour plus d’informations, merci de contacter :

Kate Donovan, Siège de l’UNICEF
tél : + 1 212 326 7452,
courriel : kdonovan@unicef.org

Iman Morooka, Siège de l’UNICEF
tél : +1 212 326 7211
courriel : imorooka@unicef.org


 


 

 

 

Recherche