Centre de presse

Communiqué de presse commun

Avec un nouveau don de 45 millions de dollars, l’Union européenne devient le donateur qui a répondu le plus généreusement à l’appel de l’UNICEF

NEW YORK, 24 septembre 2013 – L’UNICEF et l’Union européenne (UE) ont signé aujourd’hui un nouvel accord de coopération apportant 45 millions de dollars É.-U. (34,2 millions d’euros) supplémentaires pour protéger les  enfants touchés par la crise syrienne et encourager l’accès à l’éducation en Syrie, en Jordanie et au Liban.

« L’accord de ce jour témoigne de notre engagement actuel pour aider ceux qui sont le plus vulnérables dans n’importe quel conflit : les enfants et les jeunes. Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour empêcher qu’une ‘génération perdue’ ne grandisse sans avoir accès à l’enseignement à cause du terrible conflit qui se déroule en Syrie. Avec notre aide d’ensemble, 2,5 millions d’enfants de la région auront l’occasion de recevoir une éducation scolaire et, avec celle-ci, l’espoir d’un avenir meilleur, » a dit Štefan Füle, Commissaire à l’Élargissement et à la Politique européenne de voisinage, après la signature des quatre contrats.

« Alors que la crise syrienne est à présent dans sa troisième année, nous devons continuer à faire tout ce que nous pouvons pour empêcher la perte d’une génération entière, » a dit Yoka Brandt, Directrice générale adjointe de l’UNICEF. « L’éducation ne devrait jamais être une des victimes d’un conflit ou représenter le coût à payer d’une crise et ce soutien de l’UE contribuera à prévenir cette perte et, de cette façon, profitera à des millions d’enfants en Syrie. » 

D’ici la fin 2013, les dons de l’UE pour les opérations de l’UNICEF en Syrie, en Jordanie, au Liban et en Turquie devraient atteindre plus de 100 millions de dollars.

Une campagne « Retour à l’école » se déroule actuellement dans tous les pays sinistrés épaulés par l’UNICEF et ses partenaires et elle a pour but de toucher plus de 1,5 million d’enfants dans la région.

L’accord d’aujourd’hui a eu lieu dans le contexte d’intervention d’ensemble de l’Union européenne face aux conséquences de la crise syrienne. La plus grande partie de l’aide apportée par l’UE aux personnes touchées par le conflit à l’intérieur et autour de la Syrie est distribuée par l’intermédiaire des institutions de l’ONU.

À propos de l’Union européenne :                 

L’UE est le plus important donateur international dans le contexte de la crise syrienne, représentant une proportion importante de l’ensemble de l’aide financière mondiale. Jusqu’à présent, l’UE a mobilisé une somme de 1,8 milliard d’euros (2,43 milliards de dollars US) pour l’aide aux opérations de secours, au redressement et au développement, une somme qui provient à la fois de la Commission et des pays membres. L’aide européenne touche jusqu’à 80% de la population affectée par la crise.

À propos de l’UNICEF :

L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 190 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements. Pour en savoir plus sur l'UNICEF et son action, veuillez consulter : www.unicef.org/french et suivez-nous sur Twitter et Facebook

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Kate Donovan, UNICEF Media
tél. : + 1 212 326 7452
courriel : kdonovan@unicef.org

Peter Stano, porte-parole
tél. : +32 2 2957484
courriel : Peter.stano@ec.europa.eu

Anca Paduraru, attachée de presse
tél. : +32 (0) 2 2966430
courriel : Anca.paduraru@ec.europa.eu


 

 

 

Recherche