Centre de presse

Communiqué de presse

Le chanteur-compositeur Lenny Kravitz fait équipe avec l’UNICEF pour mettre fin aux décès d’enfants évitables

New York, le 6 mai 2013 – Lenny Kravitz – chanteur-compositeur plusieurs fois récompensé aux Grammy, producteur de disques et acteur – exhorte le grand public à se joindre à l’UNICEF pour mettre fin aux décès d’enfants évitables. Chaque année, près d’un million et demi d’enfants meurent d’une maladie qu’un vaccin aurait permis d’éviter.

« C’est le pire des cauchemars pour n’importe quel parent : un enfant gravement malade, a dit M. Kravitz. L’objectif de l’UNICEF est de faire en sorte que 100 pour cent des enfants soient vaccinés contre les maladies évitables. Il est inacceptable que l’on n’arrive pas à les atteindre tous, d’autant plus que les vaccins ne coûtent pratiquement rien. »

Kravitz, qui est en train d’enregistrer un nouvel album, a pris le temps de filmer des messages d’intérêt public pour expliquer à quel point il est important d’administrer les vaccins essentiels à chaque enfant. Il y a près d’un an, il avait appuyé les initiatives de l’UNICEF visant à sauver et améliorer la vie de millions d’enfants en leur donnant accès à de l’eau potable et à un assainissement adéquat. Outre ces messages d’intérêt public, Lenny Kravitz se servira de ses plateformes sur les médias sociaux pour diffuser l’appel de l’UNICEF en faveur d’une couverture vaccinale de 100 pour cent.

Bien que cela reste l’une des interventions les plus efficaces et les moins chères en matière de santé publique (un vaccin contre la rougeole coûte moins d’un dollar), près de 20 pour cent des enfants du monde ne sont toujours pas vaccinés.

Ceux qui vivent dans des endroits reculés ou des communautés pauvres ont moins de chances d’être vaccinés contre des maladies mortelles. Autrement dit, ces enfants se retrouvent sans protection contre le handicap ou la mort. Or, la vaccination est souvent une porte ouverte sur une vie plus saine pour les enfants des communautés isolées et démunies. Les campagnes de vaccination de masse permettent à ces communautés de recevoir d’autres services sanitaires vitaux comme des moustiquaires imprégnées d’insecticide ou des compléments alimentaires.

« Premier acheteur de vaccins au monde, l’UNICEF aide à vacciner plus d’un tiers des enfants de la planète, explique Jos Vandelaer, son Directeur de la vaccination. L’UNICEF est bien placé pour fournir des vaccins à chaque enfant, ce qui est très important si nous voulons arriver un jour à ce que 100 pour cent d’entre eux soient vaccinés. »

C’est grâce aux vaccins que l’on a pu éradiquer la variole et qu’on peut éviter les deux à trois millions de décès annuels qu’auraient causés la diphtérie, le tétanos, la coqueluche ou la polio. Il y a cinquante ans, cette dernière était la maladie la plus redoutée au monde. Quiconque n’est pas vacciné peut l’attraper, mais les enfants de moins de cinq ans sont particulièrement vulnérables. La prévention la plus efficace consiste à donner à temps l’un des vaccins oraux performants et sans danger que l’on trouve aujourd’hui. Grâce à quoi, la polio n’est désormais endémique que dans trois pays : l’Afghanistan, le Pakistan et le Nigeria.

À l’attention des organismes audio-visuels :
Message d’intérêt public de Lenny Kravitz « Prenez un moment » : http://youtu.be/tN-izKOsdGI
Message d’intérêt public de Lenny Kravitz sur la polio : http://youtu.be/PNz3pKI0Tro
Message d’intérêt public de Lenny Kravitz pour lever des fonds pour la vaccination : http://youtu.be/QfQTFEhSraI

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 190 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements. Pour en savoir plus sur l'UNICEF et son travail : www.unicef.org/french

En juin 2012, les Gouvernements de l’Éthiopie, de l’Inde et des États-Unis ont lancé un plan mondial pour mettre fin aux décès évitables d’enfants de moins de 5 ans. Depuis, dans le cadre de l’initiative S’engager pour la survie de l’enfant : une promesse renouvelée, plus de 170 pays ont renouvelé leur engagement en faveur de la survie de l’enfant.

Suivez-nous sur Twitter et Facebook

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Marissa Buckanoff, UNICEF New York, Tél.  : +1 (212) 326 7513,
courriel : mbuckanoff@unicef.org


 


 

 

 

Recherche