Centre de presse

Communiqué de presse

Près de trois ans après le séisme, une enquête nationale montre les progrès accomplis en Haïti en faveur des enfants

PORT-AU-PRINCE, 10 janvier 2013 – Près de trois ans après le séisme qui a ravagé Haïti, les résultats préliminaires d’une nouvelle enquête nationale auprès des ménages publiés aujourd’hui montrent que,  depuis 2006, d’importants progrès ont été réalisés en faveur des enfants dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’assainissement.

Selon les premiers résultats de l’enquête démographique et sanitaire (EDS) haïtienne couvrant 13 350 ménages, 77 pour cent des enfants de 6 à 11 ans ont fréquenté l’école primaire en 2012, alors qu’ils étaient un peu moins de 50 pour cent en 2005-2006, date de la dernière enquête.

La malnutrition aiguë chez les enfants de 6 à 59 mois a diminué de moitié pour passer de 10 à 5 pour cent, et la malnutrition chronique est passée de 29 à 22 pour cent entre 2005-2006 et 2012.

« Les résultats de l’enquête montrent que les efforts fournis par les partenaires en Haïti ces trois dernières années ont contribué à faire progresser de nombreux secteurs et ont atténué l’impact que le séisme de 2010, l’épidémie de choléra et autres catastrophes ont eu sur les enfants », a déclaré Edouard Beigbeder, Représentant de l’UNICEF en Haïti.

« Les conclusions montrent l’importance d’un engagement prolongé pour appuyer le pays, afin de maintenir ces bons résultats, mais aussi de résoudre les problèmes existants, notamment là où les progrès ont été moins convaincants », a-t-il ajouté.

Le taux de mortalité des moins de cinq ans, qui est de 88 décès pour 1 000 naissances vivantes, fléchit régulièrement depuis 15 ans, d’après les nouvelles estimations. Il était de 112 en 1997-2001 et de 96 en 2002-2006.

L’accès à des sources améliorées d’eau potable reste stable à 65 pour cent, mais il passe à 82 pour cent pour les habitants des camps pour personnes déplacées à l’intérieur du pays.  L’accès à un assainissement amélioré a presque doublé, passant de 14 pour cent en  2005-2006 à 26 pour cent en 2012.

L’EDS de 2012 livre des estimations pour les indicateurs socioéconomiques, démographiques et sanitaires pour l’ensemble de la population haïtienne, y compris les femmes en âge de procréer, les enfants de moins de cinq ans et les hommes de 15 à 59 ans. La dernière enquête a eu lieu d’octobre 2005 à juin 2006.

Pour la première fois en Haïti, l’enquête, combinée à une enquête en grappes à indicateurs multiples (MICS), reflète des données touchant à la façon de discipliner les enfants. C’est aussi la première enquête nationale auprès de la population qui dépeint la situation des personnes déplacées vivant dans des camps suite aux destructions occasionnées par le séisme.

L’EDS 2012 a été menée par l’Institut haïtien de l’enfance, sous la direction générale du Ministère de la population et de la santé publique, avec l’appui de l’USAID (Agence des États-Unis pour le développement international), de l’UNICEF, du Fonds des Nations Unies pour la population, de l’Agence canadienne de développement international et du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme.

# # #

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 190 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements. Pour en savoir plus sur l'UNICEF et son travail : www.unicef.org/french et suivez-nous sur Twitter et Facebook.

Pour de plus amples informations :
Mariana Palavra, UNICEF Haïti,
tél. : +509 3786 8495/ +509 37 62 02 00,
courriel: mpalvra@unicef.org

Peter Smerdon, UNICEF New York,
tél. : +1 212 303 7984,
courriel: psmerdon@unicef.org


 


 

 

 

Recherche