Centre de presse

Communiqué de presse

La Commission Européenne et l’UNICEF donnent la priorité aux enfants en cas d’urgences

Le lancement du portail Internet UE-UNICEF souligne les objectifs communs

NEW YORK / BRUXELLES, 11 septembre 2012 – La Commission Européenne (CE) continuera de mettre la priorité sur les financements en faveur des enfants lors des urgences humanitaires, en dépit des défis économiques, a assuré aujourd’hui devant le Conseil d’administration de l’UNICEF Mme Kristalina Georgieva, Commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises. 

C’était la première fois qu’un Commissaire européen s’adressait au Conseil d’administration de l'UNICEF. La Commission européenne est l’un des partenaires clés de l'UNICEF. Ensemble les deux agences collaborent dans 27 pays affectés par des situations d'urgence ou prolongées. Le partenariat entre l'UNICEF et la Commission date de 1992. L'an dernier la CE a fourni plus de 70 millions d’euros à l'UNICEF pour son travail humanitaire dans le monde entier.

La Commissaire a souligné que les citoyens européens soutiennent les programmes de financement destinés à venir en aide aux enfants les plus vulnérables, citant un sondage récent qui révèle que neuf personnes interrogées sur dix considèrent l’aide humanitaire comme vitale.

« Il est encourageant de noter qu’alors même que de nombreux citoyens européens sont confrontés à des défis économiques, ceux-ci restent fermement engagés à soutenir les enfants en situation de crises », a déclaré Anthony Lake, Directeur général de l’UNICEF. « Nous considérons comme l’Union européenne, qu’il est crucial de se mobiliser en faveur des enfants et de leurs communautés, lorsqu’ils sont touchés par des désastres naturels ou par des crises humanitaires, ou encore, en préparation aux urgences futures. 

À travers le monde, l’UNICEF est le partenaire le plus important de la CE en matière de nutrition. Ce soutien a permis d’atténuer les conséquences de la malnutrition infantile dans la Corne de l'Afrique et au Sahel.

« Grâce à notre partenariat ces vingt dernières années, des millions d’enfants dans le monde ont pu être sauvés tandis que la santé et le bien-être de beaucoup d’autres s’en sont trouvés améliorés », a déclaré Mme Kristalina Georgieva. « En ce moment, au Yémen, par exemple, nous aidons ensemble plus de cent mille enfants sévèrement malnutris et plus d'un million de femmes enceintes ou allaitantes. Ces résultats comptent beaucoup pour les citoyens de l'Union européenne, c'est pourquoi notre solidarité en Europe avec les plus vulnérables reste inébranlable ».

Ces dernières semaines, la CE et l’UNICEF ont signé trois nouveaux accords de financement :

  • En Côte d’Ivoire, dans les zones les plus durement touchées, 6,4 millions d’euros seront destinés à des cliniques de santé et à l’achat de médicaments de base pour le traitement de maladies mettant en danger la vie des enfants de moins de cinq ans, comme la diarrhée, la pneumonie et le paludisme ;
  • Au Niger, 600 000 euros supporteront le traitement en urgence du choléra ;
  • Djibouti, le Kenya, l’Éthiopie et l’Ouganda recevront 750 000 euros pour atténuer l’impact des désastres sur les enfants.

Le nouveau portail Internet du partenariat UE-UNICEF sera un site multimédia présentant de nouvelles informations portant sur le développement et le travail humanitaire ainsi que sur les objectifs communs des deux organisations. Vous pouvez y accéder à l’adresse suivante: http://www.unicef.org/french/eu/

À propos de l’UNICEF
L'UNICEF est à pied d'oeuvre dans plus de 190 pays et territoires pour aider les enfants à survivre et à s'épanouir, de leur plus jeune âge jusqu'à la fin de l'adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l'accès à de l'eau potable et à des moyens d'assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l'exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L'UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations et de gouvernements.

Pour en savoir plus sur l'UNICEF et son travail, suivez-nous sur Twitter et Facebook

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
Sarah Crowe, porte-parole de l'UNICEF, UNICEF New York,
mobile : + 1 646 209 1590,
courriel : scrowe@unicef.org

Kate Donovan, UNICEF New York,
tél. : + 1 212 326 7452, Mobile + 1 917 378 2128,
courriel : kdonovan@unicef.org

David Sharrock, porte-parole de l'UE,
tél. : + 32 4 607 50628,
courriel : david.sharrock@ec.europa.eu


 

 

 

Recherche