Centre de presse

Communiqué de presse

Le monde s’unit pour accélérer les progrès visant à mettre fin aux décès d’enfants évitables

WASHINGTON, États-Unis, 14 juin 2012 – Plus de 80 gouvernements et un large éventail de partenaires du secteur privé et de la société civile ainsi que des organisations confessionnelles se réunissent aujourd'hui pour lancer un Appel à l'action pour la survie des enfants. Cette réunion de haut niveau a été organisée par les Gouvernements de l'Éthiopie, de l'Inde et des États-Unis, en collaboration avec l'UNICEF, pour lancer une initiative vigoureuse et durable à l’échelle mondiale pour sauver la vie des enfants.

Au cours des 40 dernières années, de nouveaux vaccins, de meilleures pratiques en matière de soins de santé, des investissements dans l'éducation, et la mobilisation des gouvernements, de la société civile et d'autres partenaires, ont contribué à faire chuter de plus de 50 pour cent le nombre de décès d’enfants.

Pourtant, chaque année, des millions d'enfants, pour la plupart en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud, meurent de causes évitables avant même leur cinquième anniversaire. En 2010, on a ainsi enregistré 57 décès pour 1000 naissances vivantes. 

L'Appel à l'action constitue un défi lancé à la communauté internationale pour qu’elle réduise le taux de mortalité à 20 décès d’enfants ou moins pour 1000 naissances vivantes dans chaque pays d’ici 2035. En atteignant cet objectif historique, on sauverait ainsi 45 millions de vies d’enfants de plus d’ici 2035, et on s’approcherait ainsi de l’objectif ultime, mettre fin aux décès d’enfants qui pourraient être évités.

Des travaux de modélisation indiquent que cet objectif peut être atteint en redoublant d’efforts dans  domaines clés : 

  1. Géographie : redoubler d'efforts dans les 24 pays où surviennent 80 pour cent des décès d'enfants de moins de 5 ans
  2. Populations fortement touchées : faire en sorte que les systèmes de santé des pays élargissent considérablement l’accès des populations mal desservies, notamment les groupes des zones rurales et à faible revenu
  3. Impact élevé : s’attaquer aux cinq causes qui représentent près de 60 pour cent des décès d’enfants : pneumonie, diarrhée, paludisme, naissances prématurées et complications pendant l’accouchement (intrapartum)
  4. Éducation des femmes et des filles: investir au-delà des programmes de santé pour inclure l'éducation des filles, l'autonomisation des femmes et la promotion d’un modèle de croissance économique inclusive
  5. Responsabilité mutuelle : s’unir autour d’un objectif commun et utiliser des indicateurs communs pour surveiller les progrès

Dans le cadre de l'Appel à l'action, les gouvernements et partenaires sont invités à promettre leur appui à Une promesse renouvelée, un engagement à travailler ensemble pour affiner les plans nationaux de survie de l’enfant, pour surveiller les résultats obtenus et pour prêter plus d’attention aux enfants les plus défavorisés et les plus vulnérables.

« Nous disposons des outils, des traitements et de la technologie pour sauver des millions de vies chaque année, et il est inexcusable de ne pas s’en servir, a affirmé le Directeur général de l’UNICEF, M. Anthony Lake. Pour renouveler notre promesse aux enfants du monde, nous devons nous concentrer  sur les principales maladies de l’enfance telles que la diarrhée, la pneumonie et le paludisme, étendre la couverture des traitements à impact élevé et à coût modéré, favoriser l’innovation et encourager une plus grande volonté politique en vue d’atteindre les enfants qui sont les plus difficiles à atteindre. Le but ultime, prévenir les décès d’enfants, doit être notre cause commune ».

« L'Inde a l'honneur de co-organiser cet appel mondial à l'action. Cette occasion survient au bon moment et nous devons la saisir. Bien qu'il y ait eu une baisse régulière des taux de mortalité de l’enfant en Inde au cours des 10 dernières années, nous devons nous garder de toute autosatisfaction », a dit M. Ghulam Nabi Azad, Ministre de la santé et de la famille de l'Inde. « La réduction des taux de mortalité du nouveau-né, du nourrisson et de l’enfant, est toujours le principal objectif de la Mission nationale de la santé en milieu rural en Inde. Avec l'expérience qu’elle a acquise dans les interventions pour la survie des enfants, et la vaste échelle de ses programmes, l’Inde est bien placée pour favoriser une meilleure collaboration en vue de mettre en œuvre les initiatives de survie de l’enfant dans la région Asie-Pacifique », a-t-il ajouté. 

 « Dans le monde il n'y a pas deux pays qui soient les mêmes. Par conséquent, chacun de nous doit établir sa propre feuille de route pour atteindre cet objectif louable. En Éthiopie, nous avons réduit de moitié les taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans, de 166 à 88 pour 1000 naissances vivantes, en une décennie à peine », a affirmé le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Ministre de la santé de l'Éthiopie. « Ce que nous pouvons maintenant promettre au  monde et à nos enfants, c'est que l'Éthiopie va faire de son mieux, comme nous l'avons fait dans le passé, pour réduire le taux en dessous de 20 décès pour 1000 naissances vivantes d’ici 2035.  Nous pourrons ensuite nous tourner vers le chemin accompli et dire que nous avons rendu justice à nos enfants et que nous avons écrit un chapitre important de l'histoire de l’humanité », a-t-il ajouté.

L'Administrateur de l'USAID, M. Rajiv Shah, a dit de son côté : « Le développement peut se heurter à des problèmes pour lesquels nous disposons de peu de solutions. Aider un enfant à atteindre son cinquième anniversaire n'en fait pas partie. La question n’est pas de savoir si  le monde peut mettre fin aux décès d’enfants qui sont évitables ; la question est de savoir si nous y mettrons fin ».

###

Les deux journées seront retransmises en direct sur : http://www.apromiserenewed.org/

Hashtag Twitter : #Promise4Children

Des images vidéo et informations sur les faits marquants des journées seront disponibles sur : http://weshare.unicef.org/pickup?key=S788e1517-36e8-4ed9-8a56-01a92fc5fa3d

Des mises à jour et des photos seront affichées sur la page Facebook à :  www.facebook.com/APromiseRenewed

Pour de plus amples informations ou autres demandes :
Peter Smerdon, UNICEF New York,
tél. : + 1212 303 7984, Mobile +1 917 213 5188 
courriel : psmerdon@unicef.org

Sarah Crowe, Porte-parole du Directeur général,
tél. : + 1 212 326 7206
courriel : scrowe@unicef.org


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Une promesse renouvelée


Pour plus d'information 
A Promise Renewed  
(Site web en anglais)

Au Tchad, lutter contre la crise nutritionnelle est loin d’être facile
 avec vidéo

L’amélioration de l’approvisionnement en eau et de la nutrition dans les villages éthiopiens pose les fondations d’un avenir meilleur
 vidéo en anglais

Des enfants « super agents de santé » aident le Brésil à réduire le nombre de décès évitables d'enfants
 vidéo en anglais

En Ouganda, une combinaison d’ancien et de nouveau permet de réduire les décès d’enfants
 vidéo en anglais

La prestation de soins essentiels aux nouveau-nés et aux mères dans trois upazilas au Bangladesh
 vidéo en anglais

Un agent sanitaire en première ligne pour réduire la mortalité infantile au Brésil
 vidéo en anglais

En Éthiopie, un important programme utilisant des agents sanitaires a permis de réduire la mortalité de l’enfant dans tout le pays
 vidéo en anglais

En République centrafricaine, le porte à porte permet de s’attaquer à la malnutrition

En Haïti, les cliniques d'urgence aident à réduire les décès maternels et néonatals
 vidéo en anglais

Au Mali, une meilleure information sur l’allaitement au sein sauve des vies d’enfants

En Angola, une recette du bonheur pour mettre fin aux décès d’enfants évitables

Dans une région relativement calme du Mali, un programme veut faire baisser le nombre de décès dus au paludisme

En Éthiopie, davantage de mères séropositives mettent au monde des bébés exempts du VIH

Un Appel à l'action : éliminer les décès évitables des enfants
 vidéo en anglais

Un Appel à l'action : saisir l'occasion de sauver des millions de vies
 vidéo en anglais

Recherche