Centre de presse

Note d'actualité

La République centrafricaine organise la Semaine africaine de la vaccination

BANGUI, République centrafricaine, 4 mai 2012 - La République centrafricaine (RCA) à l'instar des autres pays d'Afrique organise du 4 au 10 mai 2012 la Semaine africaine de la vaccination. Il s'agit de la deuxième édition d'une opération qui avait connu un grand succès lors de sa première édition en avril 2011.

L'objectif principal est de renforcer le programme de vaccination de la RCA et d'accélérer les activités de lutte contre les maladies évitables par la vaccination, tout en attirant l'attention du public et en le sensibilisant sur l'importance de protéger chaque enfant et chaque femme contre les maladies évitables par la vaccination.

Les attentes sont également d'interrompre la diffusion du virus de la polio dans le pays, d'amener la couverture vaccinale à un taux optimal et de lancer le processus d'introduction de nouveaux vaccins dans le pays.

Dans le cadre de cette Semaine africaine de la vaccination, deux interventions principales seront organisées. Du 4 au 6 mai 2012, la troisième campagne de vaccination contre le polio intervient en urgence pour répondre à la découverte de quatre cas de polio en RCA en 2011, et vise à atteindre tous les enfants de 0 à 59 mois à travers le pays. Du 7 au 10 mai 2012,  tous les centres de santé du pays ainsi que des sites temporaires vont participer à une intensification de la vaccination de routine.

Des activités préparatoires de mobilisation sociale vont encourager la population à amener quelques 54 410 enfants de 0 à 11 mois pour recevoir leurs vaccinations de routine. 62 183 femmes enceintes seront également vaccinées contre le tétanos et recevront un supplément en fer et acide folique, ainsi qu'un traitement préventif du paludisme au Sulphadoxine-Pyrimethamine (S-P). Le lancement officiel est prévu pour le vendredi 4 mai à Boali et sera présidé par SE Monsieur le Premier ministre.

la Semaine Africaine de la Vaccination de 2012 a bénéficié d'une attention soutenue et d'un partenariat actif entre le Gouvernement, l'OMS, l'UNICEF et les autres partenaires du développement sanitaire.

L'engagement national autour de la vaccination est présent à un très haut niveau, comme en témoigne, à plusieurs reprises, la présence sur le terrain des plus hautes personnalités de l'État, apportant directives et décisions judicieuses pour la gestion rationnelle de ces campagnes et des moyens mobilisés.

Les communautés, les partenaires et l'ensemble du personnel de santé sont mobilisés mettant tout en oeuvre pour que la Semaine africaine de la vaccination soit une réussite. Elle constitue pour la République centrafricaine une opportunité à saisir par les acteurs nationaux du développement sanitaire pour éliminer à nouveau la polio et les autres maladies cible du Programme élargi de vaccination (PEV) et réduire ainsi le taux de mortalité infantile, qui est l'un des plus élevés au monde.

À propos de l'UNICEF
L'UNICEF intervient dans 190 pays et territoires pour aider les enfants à survivre et à s'épanouir, de leur plus jeune âge jusqu'à la fin de l'adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l'accès à de l'eau potable et à des moyens d'assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l'exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L'UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations et de gouvernements.

Suivez-nous sur Twitter et Facebook

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
M. Augustin DIBERT, Conseiller en Promotion de la Santé à l’OMS,
tél. : 00236 75 20 71 81

Mlle Colette BOUGHTON, Reports Officer, UNICEF RCA, 
tél. : 00236 70 55 02 27
courriel : cboughton@unicef.org,


 

 

 

Recherche