Centre de presse

Note aux médias

La République centrafricaine lance une campagne nationale de vaccination pour éradiquer la polio

BENZAMBE, RCA, 23 février 2012 – Une campagne nationale de vaccination a été lancée aujourd'hui en République centrafricaine (RCA) pour éradiquer la polio. Elle vise à atteindre tous les enfants à travers le pays, y compris les populations difficiles à atteindre vivant dans les zones de conflit et de post-conflit avec un accès limité aux services de santé.

La campagne est une réponse d'urgence à quatre cas importés de polio découverts en RCA en 2011, les premiers en deux ans.

« Les données de routine montrent qu’en  RCA, seulement 68 pour cent des enfants de moins de cinq ans sont complètement vaccinés contre la polio, ce qui signifie que 260 000 enfants de moins de cinq ans risquent de contracter le virus », a déclaré Mary Louise Eagleton Meaney, représentante adjointe de l'UNICEF RCA lors de la cérémonie de lancement.

« Afin de s'assurer que toutes les mesures préventives soient prises, le Gouvernement fait des efforts pour faciliter l'accès à toutes les localités du pays, y compris les enfants vivant dans les zones post-conflit », a déclaré M. Faustin Archange Touadera, Premier ministre de la République centrafricaine.

Les agents de santé feront du porte à porte pour vacciner contre la polio 806 825 enfants âgés de 0-59 mois, administrer de la vitamine A aux 725 102 enfants de 6-59 mois et des vermifuges aux 643 595 enfants âgés de 12 à 59 mois.

La République centrafricaine n'avait plus enregistré de cas de polio depuis 2009, mais en 2011, quatre cas importés ont été découverts en dépit de l’organisation de plus de 15 campagnes nationales au cours des cinq dernières années.

La République centrafricaine est particulièrement vulnérable à la propagation de la maladie ; à la fois parce qu'elle partage des frontières communes avec des pays voisins où la circulation du poliovirus sauvage est toujours d´actualité, mais aussi du fait de la violence en cours et de l'insécurité qui font qu'environ 171 751 personnes  déplacées à l'intérieur du pays ou réfugiées rapatriées (source OCHA) ont un accès insuffisant aux soins médicaux de base. 

En outre, la RCA, a un taux de mortalité de 179 pour 1000 (source MICS4 2010), comparativement à une moyenne de 127 dans le reste de la région. La campagne intégrée de vaccination fait partie du  programme de l'UNICEF pour la Survie et le développement de l'enfant qui, grâce à des interventions à faible coût et à fort impact, visent à prévenir des décès d'enfant qui peuvent ainsi être évités.

Les priorités immédiates sont d’assurer l’appui aux campagnes nationales de vaccination de qualité et de renforcer la vaccination de routine pour éviter le risque d'une nouvelle épidémie de polio. En réponse, au lancement de cette campagne nationale, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l'UNICEF se sont conjointement engagés à soutenir ce moment crucial dans la campagne afin d'appuyer et renforcer les efforts du Gouvernement dans les activités de vaccination.

L'OMS est impliqué dans la formation et la coordination des équipes de vaccination et la couverture des coûts opérationnels. L'UNICEF fournit des suppléments en vitamine A, des comprimés vermifuges, et  un appui à l’acquisition des vaccins contre la polio. L'UNICEF apporte également une assistance technique à la distribution des vaccins et engage les jeunes, les femmes, les médias et la communauté, les chefs religieux et les politiques à se mobiliser pour la campagne et faire en sorte que les parents et les adultes ayant en charge des enfants comprennent les avantages de la vaccination.

À propos de l'UNICEF :
L'UNICEF est à pied d'oeuvre dans 190 pays et territoires pour aider les enfants à survivre et à s'épanouir, de leur plus jeune âge jusqu'à la fin de l'adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l'accès à de l'eau potable et à des moyens d'assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l'exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L'UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations et de gouvernements.

Suivez-nous sur Twitter et Facebook

Pour plus d'informations : 
Linda Tom, UNICEF République centrafricaine,
mobile : + 236 7055 0210,
courriel : ltom@unicef.org


 

 

 

Recherche