Centre de presse

Déclaration

Déclaration du Directeur général de l’UNICEF Anthony Lake sur la situation en Syrie suite au rapport de la Commission internationale indépendante sur la République arabe syrienne

NEW YORK, 23 février 2012 – « L’UNICEF est consterné par les effets de l’escalade de la violence sur les enfants en Syrie.

« Les appels lancés par la communauté internationale pour que cesse la violence restent sans réponse. De plus en plus d’enfants sont tués et blessés. Trop souvent les blessés ne peuvent obtenir les soins nécessaires. Beaucoup d’enfants ont été témoins de violences et ont perdu des êtres chers.

« Il est très préoccupant d’entendre les appels à l’aide des familles syriennes et de voir que les souffrances de leurs enfants s’aggravent. L’UNICEF ajoute sa voix à celle de tous ceux qui appellent à la cessation immédiate de tous les actes de violence et demandent que l’on autorise l’accès des secours humanitaire à tous ceux qui ont besoin d’aide,

« Nous demandons à toutes les parties de se rappeler que les enfants ne sont en rien responsables de la violence qui déchire leurs aînés. Ils sont, tout simplement, les victimes de cette tragédie ».

###

Pour de plus amples informations :
Sarah Crowe, porte-parole du Directeur général
tél. :  +1 646 209 1590
courriel : scrowe@unicef.org

Peter Smerdon, UNICEF New York,
tél. : +1 917 213 5188
courriel : Psmerdon@unicef.org

Marixie Mercado, UNICEF Genève,
tél. : + 41 22 909 5716,
courriel : mmercado@unicef.org


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Recherche