Centre de presse

Communiqué de presse

Pour la Semaine mondiale de l’allaitement maternel, l’UNICEF diffuse son message au-delà des centres de santé

NEW YORK/GENÈVE, 30 juillet 2011 – Au cours de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel, l’UNICEF se joint à ses partenaires mondiaux pour demander que l’on fasse connaître les avantages de l’allaitement maternel bien au-delà des cliniques et des salles d’accouchement. L’objectif est de toucher le grand public et de s’assurer que les jeunes, tant dans les pays en développement que dans les pays plus riches, comprennent l’importance de l’allaitement maternel bien avant qu’ils ne deviennent des parents..

On a beau avoir établi un lien direct entre l’allaitement maternel et la diminution du nombre de décès d’enfants de moins de cinq ans, 36 pour cent seulement des nourrissons de moins de six mois sont allaités exclusivement au sein dans les pays en développement.

« Avec des enjeux aussi élevés, nous devons redoubler d’efforts pour faire passer aux femmes un message simple et percutant : l’allaitement au sein peut sauver la vie de votre bébé, a déclaré le Directeur général de l’UNICEF Anthony Lake. Aucune autre intervention n’offre un rapport coût-efficacité aussi élevé pour diminuer le nombre d’enfants qui meurent avant d’avoir cinq ans ».

Les avantages de l’allaitement maternel en ce qui concerne la survie de l’enfant, sa croissance et son développement sont bien connus. La science a prouvé que l’allaitement maternel pouvait faire diminuer de 13 pour cent le nombre de décès d’enfants de moins de cinq ans si les nourrissons étaient exclusivement nourris au sein pendant six mois et continuaient d’être allaités jusqu’à l’âge d’un an.

L’allaitement au sein joue également un rôle important pour prévenir les retards de croissance (taille insuffisante pour l’âge), une condition qui peut entraîner des problèmes  physiques et cognitifs irréversibles et qui est considérée comme l’un des meilleurs indicateurs des inégalités dans une société. Compte tenu de l’importance capitale de l’allaitement au sein, l’UNICEF appuie fermement tous les efforts déployés pour accélérer les initiatives visant à améliorer les taux d’allaitement maternel dans le monde, dans chaque pays et en se concentrant sur les populations les plus défavorisées et les plus difficiles à atteindre.

« Un bébé allaité au sein, c’est un bébé mieux alimenté, qu’il soit né en Ouganda, en Angleterre, en Chine ou au Canada », a affirmé M. Anthony Lake.

Les femmes reçoivent généralement des informations sur l’importance de l’allaitement exclusif au sein lors des visites prénatales ou une fois qu’elles ont accouché. C’est la raison pour laquelle les réseaux de santé au niveau communautaire devraient disposer d’un personnel qui possède les dernières connaissances et techniques en date pour aider les mères à commencer à nourrir leurs bébés au sein et qui soit également capable de donner les conseils appropriés sur la façon de nourrir les enfants au sein exclusivement pendant les six premiers mois et de continuer à les nourrir au sein jusqu’à deux ans ou plus.

Et pourtant, même si les taux d’allaitement maternel progressent dans les deux tiers des pays en développement disposant de données sur les tendances, des millions de nourrissons ne profitent pas de cette pratique cruciale.

Il est clair qu’il faut élargir le réseau de personnes qui soutiennent l’allaitement maternel à l’aide de moyens nouveaux et imaginatifs de communication avec les mères et les familles. Pour améliorer la prise de conscience des avantages de l’allaitement maternel, il faut atteindre un public plus large, y compris les enfants et les jeunes.

L’UNICEF est convaincu qu’il faut utiliser tous les moyens de communication possibles et encourage ses partenaires à faire de même, en se servant de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel pour lancer des initiatives qui se prolongeront tout au long de l’année.

La célébration de la semaine, cette année, souligne le rôle que chaque membre de la société peut jouer pour sensibiliser la société aux avantages de l’allaitement maternel – un début de vie naturel et enrichissant, pour les bébés et les mères. La semaine souligne que la communication concernant l’allaitement maternel au sein devrait utiliser les moyens de communication non traditionnels et récents, comme les réseaux sociaux, les blogs, la téléphonie mobile, les arts et les mobilisations éclairs (flash mobs), ces rassemblements  de foules sur des lieux publics qui sont convoqués sur Internet.

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est à pied d’oeuvre dans plus de 150 pays et territoires pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements. Pour en savoir plus sur l'UNICEF et son travail : www.unicef.org/french

Suivez-nous sur Twitter et Facebook

Pour de plus amples informations , merci de contacter :
Kate Donovan, UNICEF New York,
tél. : + 212 326 7452,
courriel : kdonovan@unicef.org


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Recherche