Centre de presse

Déclaration

Déclaration par le Directeur général de l'UNICEF, Anthony Lake sur la situation des enfants du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord

NEW YORK, 20 avril 2011 – « L’UNICEF s'inquiète énormément des effets de la violence sur les enfants pris dans l'escalade des conflits au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.  Nous continuons à condamner le fait que les civils soient pris pour cible par des groupes armés et invite toutes les parties en présence à donner aux humanitaires l'accès immédiat à tous les secteurs et aux enfants dans le besoin.

En Libye, le conflit actuel a pris la vie à des enfants et en a privé beaucoup plus de leurs besoins essentiels. Dans la seule ville de Misrata, au moins 20 enfants ont été tués et un plus grand nombre d'autres ont été blessés. Les rapports sur l'utilisation des armes à sous-munitions sont particulièrement alarmants.

Au Yémen, au moins 26 enfants ont été tués et plus de 800 blessé depuis le début février. 

En Syrie, des rapports indiquent que neuf enfants ont été tués et beaucoup d'autres ont été blessés au cours des dernières semaines.

Au Bahrain, de nombreux manifestants ont été tués ou blessés, ce qui comprend de jeunes élèves.

Dans le Sud d'Israël, des tirs de roquettes depuis Gaza continuet d'affecter les enfants.  Cette semaine, un jeune adolescent israélien de 16 ans a succombé à ses blessures causées par une roquette qui a atteint un bus scolaire.

Dans le Territoire palestinien occupé , depuis le début de l'année, plus de huit enfants palestiniens ont été tués et au moins 48 ont éé blessés à la fois par les forces de s♪0curité israéliennes et par les groupes armés palestiniens. 

Même avant le début des violences, beaucoup d'enfants de ces pays , devaient faire face pour leur survie, leur santé, et leur bien être  à des défis multiples. Maintenant, ces enfants sont en plus grand danger encore. 

L'UNICEF presse toutes les parties en présence de remplir  leurs obligations conformément à la Convention relative aux droits de l'enfant et à  la loi humanitaire internationale, et de faire tout ce qui est nécessaire pour protéger les enfants des effets directs et indirects de la violence. »

Pour de plus amples informations, merci de contacter :
Patrick McCormick, UNICEF New York,
tél. : + 1 212 326 7426, 
courriel : pmccormick@unicef.org


 


 

 

 

Recherche