Centre de presse

Communiqué de presse

Les établissements de soins sont essentiels pour promouvoir les pratiques d’allaitement, dit l’UNICEF

NEW YORK, 30 juillet 2010 – À l’occasion de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel, l’UNICEF et ses partenaires demandent aux professionnels de la santé d’encourager les nouvelles mères à allaiter leurs enfants.

« L’allaitement maternel est le meilleur aliment du nourrisson. L’allaitement donne à un enfant le meilleur départ possible dans la vie, » a déclaré Anthony Lake, Directeur général de l’UNICEF.

Les informations que reçoivent les mères par le personnel de santé exercent une grande influence sur leurs comportements vis-à-vis de l’allaitement maternel. Les agents de santé peuvent jouer un rôle important et peuvent encourager les nouvelles mères à allaiter leurs bébés.

Malgré les avantages indiscutables de l’allaitement maternel, le taux global de l’allaitement maternel exclusif n’est que de 37 pour cent. L’UNICEF collabore avec les gouvernements et ses partenaires pour intensifier son soutien et encourager l’allaitement maternel auprès des mères, que ce soit par les agents de santé, les conseillers, les groupes d’entraide mères à mères, les employés, les agents humanitaires dans les situations d’urgence, les législateurs, les réseaux sociaux des communautés et les familles. Plusieurs pays, y compris certains des pays les moins développés, ont montré qu’un progrès significatif était possible.

Le thème de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2010 (1-7 août), soutenue par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Alliance mondiale pour l’allaitement maternel (WABA) et l’UNICEF s’intitule Allaitement maternel : 10 Pas, une condition après l’autre – sur le chemin des Amis des bébés ! 

Les 10 conditions suivantes, énoncées par l’OMS et l’UNICEF pour la première fois en 1989, sont à suivre par tous les établissements qui fournissent des services de santé aux femmes enceintes, aux nouvelles mères et aux nouveau-nés :

  1. Adopter une politique d’allaitement maternel formulée par écrit et régulièrement communiquée à tout le personnel de santé.
  2. Donner à tous les membres du personnel soignant les compétences nécessaires pour mettre en oeuvre cette politique.
  3. Informer toute femme enceinte des bénéfices et de la gestion de l’allaitement.
  4. Aider les mères à commencer d’allaiter leur enfant dans la demi-heure suivant la naissance.
  5. Indiquer aux mères comment pratiquer l’allaitement au sein et comment entretenir la lactation même si elles se trouvent séparées de leur nourrisson.
  6. Ne donner aux nouveau-nés aucun aliment ni aucune boisson autre que le lait maternel, sauf indication médicale.
  7. Laisser l’enfant avec sa mère 24h par jour.
  8. Encourager l’allaitement au sein à la demande de l’enfant.
  9. Ne donner aux enfants nourris au sein aucune tétine artificielle ou sucette (aussi appelée « suce »).
  10. Encourager la constitution d’associations de soutien à l’allaitement maternel et leur adresser les mères dès leur sortie de l’hôpital ou de la clinique.
    Les experts de l’UNICEF estiment que les 10 Conditions devraient être pleinement mises en oeuvre dans toutes les maternités. Le soutien à l’allaitement maternel dans les maternités devrait aussi être accompagné de soins de santé primaires, d’un soutien au sein de la communauté et du lieu de travail pour atteindre les mères au-delà de leurs premiers jours dans le service de maternité, et d’informations pour les mères qui accouchent chez elles.

***

Semaine mondiale de l’allaitement maternel
La Semaine mondiale de l’allaitement maternel a été célébrée pour la première fois en 1992. Aujourd’hui, cette semaine est fêtée dans plus de 120 pays par l’UNICEF et ses partenaires, y compris L’Alliance mondiale pour l’allaitement maternel (WABA) et l’OMS. Le but consiste à promouvoir l’allaitement maternel exclusif au cours des six premiers mois de la vie, car les retombées bénéfiques en sont énormes : il fournit des nutriments essentiels, protège contre les maladies mortelles comme la pneumonie et favorise la croissance et le développement de l’enfant. L’allaitement maternel après six mois et jusqu’à deux ans ou plus, combiné à une alimentation complémentaire sûre et adéquate, représente l’approche optimale pour l’alimentation de l’enfant.

Dossier de sensibilisation à l’allaitement
L’Alliance mondiale pour l’allaitement maternel (WABA) est un réseau international d’individus et d’organisations qui se préoccupent de la protection, de la promotion et du soutien à l’allaitement maternel à l’échelle mondiale. On peut se procurer des informations sur WABA et ses efforts de sensibilisation à l’allaitement, en particulier sur son site Web disponible à : http://www.worldbreastfeedingweek.org/

À propos de l’UNICEF
L'UNICEF est à pied d'oeuvre dans plus de 150 pays et territoires pour aider les enfants à survivre et à s'épanouir, de leur plus jeune âge jusqu'à la fin de l'adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l'accès à de l'eau potable et à des moyens d'assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l'exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L'UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations et de gouvernements. Pour en savoir plus sur l'UNICEF et son travail, voir à l'adresse suivante : http://www.unicef.org/

Pour de plus amples informations, veuillez contacter : 
Brian Hansford, Médias UNICEF , New York,
tél. : 212 326 7269 
courriel : bhansford@unicef.org

Christian Moen, Médias UNICEF, New York,
tél. : 212 326 7516 
courriel : cmoen@unicef.org


 

 

 

Recherche