Centre de presse

Communiqué de presse

Six mois après le séisme : risques, possibilités et aide pour les enfants d’Haïti

PORT-AU-PRINCE/NEW YORK, 12 juillet 2010 – Six mois après le tremblement de terre le plus dévastateur subi par Haïti au cours de ces 200 dernières années, les obstacles à surmonter pour répondre aux besoins des quelque 800 000 enfants et de leurs familles restent considérables.

Voir le rapport : « Les enfants d’Haïti : étapes marquantes et perspectives à l’échéance de six mois »

Le bilan de ce tremblement de terre dans cette nation déjà fragile est lourd : plus de 220 000 personnes ont péri et plus de 300 000 autres ont été blessées. Quelque deux millions de personnes ont été déplacées et environ 1,6 million continuent d’habiter des camps surpeuplés. L’infrastructure du pays, qui n’a jamais été très solide, a subi un coup sévère : 60 pour cent des infrastructures gouvernementales ont été détruites et plus de 180 000 foyers sont inhabitables.

« Le tremblement de terre en Haïti a été une catastrophe pour les enfants et cette catastrophe n’est pas terminée, » a souligné M. Anthony Lake, le Directeur général de l’UNICEF. « L’UNICEF et ses partenaires travaillent d’arrache-pied chaque jour pour sauver des vies et aider les enfants à prendre possession de leur avenir. »

Aujourd’hui, environ 1,2 million de personnes peuvent se procurer de l’eau salubre grâce à notre partenariat avec d’autres organismes humanitaires et l’UNICEF fournit directement de l’eau à 330 000 personnes. Plus de 275 000 enfants ont été vaccinés contre les principales maladies que l’on peut éviter par un vaccin. Les programmes de nutrition alimentent quelque 500 000 personnes ayant des besoins spéciaux – enfants de moins de cinq ans et femmes allaitantes – et environ 2000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère bénéficient d’une alimentation thérapeutique et de soins d’importance vitale. Au total, quelque 500 000 enfants ont reçu du matériel éducatif de base, dont 185 000 des propres programmes de l’UNICEF. Et quelque 2300 enseignants et 3000 agents éducatifs ont suivi une formation spéciale.

Le secteur de l’éducation a été frappé de plein fouet par la catastrophe : 3 978 écoles ont été détruites ou endommagées – 80 pour cent des écoles de la zone touchée par le séisme. La catastrophe a encore aggravé une situation déjà fragile : avant le séisme, moins de la moitié des enfants en âge d’aller à l’école étaient scolarisés.

Il y a trois mois, le Gouvernement, épaulé par l’UNICEF, a relevé le défi de la scolarisation de tous les enfants d’Haïti. Des écoles temporaires rétablissent peu à peu une certaine structure, voire stabilité, dans la vie des enfants d’Haïti touchés par le tremblement de terre et ont facilité le lancement d’initiatives de santé et de protection. La priorité consiste maintenant à élargir l’accès de tous les enfants de la nation, et en particulier des enfants les plus difficiles à atteindre, à des possibilités d’apprentissage.

Accélérer le déblaiement des décombres, trouver des solutions au problème des familles déplacées occupant les écoles et accélérer le rythme de construction d’écoles pour assurer qu’il y aura des places avant la prochaine rentrée scolaire, sont à la fois des défis et des priorités pour l’UNICEF et ses partenaires. L’UNICEF travaille également avec le Gouvernement pour alléger le fardeau des frais de scolarité dans un contexte où 90 pour cent des écoles sont payantes et non pas publiques.

Un rapport détaillé de l’UNICEF sur l’évaluation de la situation actuelle et des efforts qu’il a déployés depuis le séisme, intitulé « Les enfants d’Haïti : étapes marquantes et perspectives à l’échéance de six mois », est présenté aujourd’hui à Genève.

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est à pied d’oeuvre dans plus de 150 pays et territoires pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements. Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son travail, voir à l’adresse suivante : http://www.unicef.org

Pour de plus amples informations :
Cifora Monier, Chargée de la communication,
tél. : + 509 3881 2374, 
courriel : cmonier@unicef.org

Tamar Hahn, UNICEF Panama,
tél. : + 507 301-7485, 
courriel : thahn@unicef.org

Christopher de Bono, Médias UNICEF, New York,
tél. : + 1 212 303 7984, 
courriel : cdebono@unicef.org


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Séisme en Haïti


Reportage photo : un espoir fragile pour les enfants d'Haïti 
(en anglais)

"Enfants d'Haïti : un an après  des secours à la reconstruction : un long parcours" [PDF]

En Haïti, un centre de santé appuyé par l'UNICEF offre prise en charge et traitement aux femmes séropositives au VIH
 avec vidéo

Des stars du basketball se rendent dans un centre de malnutrition appuyé par l'UNICEF en Haïti

Haïti est la première destination humanitaire du nouvel Ambassadeur UNICEF d'Irlande, Rory McIlroy

Communiqué de presse :
Un an après le séisme, il est impératif de mettre en place des services de base pour les enfants d'Haïti

L'UNICEF soutient la reconstruction d'écoles en Haïti

Pour les enfants d'Haïti, des opérations de secours au redressement : un chemin difficile
avec vidéo

L'histoire de Jean : en Haïti, la foi d'une adolescente dans l'éducation est source d'espoir
 avec vidéo

À la frontière haïtienne, du personnel de l'UNICEF participe à la lutte contre la traite des enfants
 avec vidéo

Carnet de route : la lutte contre la traite des enfants à la frontière d'Haïti

Un centre d'accueil résidentiel fournit un refuge aux enfants des rues de Cap-Haitien
avec vidéo

À la frontière haïtienne, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de protéger les enfants vulnérables
avec vidéo

En Haïti, l'histoire de Christian : un garçon qui récupère tout ce qui peut l'être et reste optimiste, suite au séisme
 avec vidéo

Les spécialistes de la logistique de l'UNICEF font parvenir des compléments alimentaires aux enfants haïtiens
avec vidéo

Toutes les histoires sur le séisme en Haïti

Recherche