Centre de presse

Communiqué de presse commun

Les enfants sont l’affaire de tous

Les entreprises sont invitées à contribuer à la protection et à la promotion des droits de l'enfant

NEW YORK, 24 juin 2010 – Lors de l'ouverture d'une grande réunion de chefs d'entreprise organisée par l’Organisation des Nations Unies, l’UNICEF, le Pacte mondial des Nations Unies et Save the Children ont demandé aux milieux d'affaires de se concerter en vue d'établir des principes universels qui placeront les droits des enfants au premier rang des responsabilités des entreprises dans le monde.

Les campagnes visant à mettre fin au travail des enfants et à d'autres violations de leurs droits n'ont rien de nouveau mais à ce jour il n’existe aucune directive simple et universelle qui permette aux entreprises de s'assurer que leurs activités, y compris leurs programmes de responsabilité sociale, ont des effets positifs sur les citoyens les plus jeunes et les plus vulnérables de la planète.

Les trois organisations demandent aux chefs d'entreprise de se joindre à leurs efforts en vue de définir des principes – les Principes des entreprises pour les enfants – afin d’éviter que leurs activités aient des répercussions négatives sur les enfants et de contribuer à un meilleur avenir pour tous.

« La protection des droits de l'enfant est une responsabilité mondiale qui nécessite un engagement mondial de nous tous, dans tous les secteurs, » explique Anthony Lake, Directeur général de l’UNICEF. « Ce nouveau partenariat permettra d'établir des principes clairement définis pour que les entreprises participent à l'action menée à l'échelle mondiale en faveur de tous les enfants, et notamment de ceux qui sont le plus dans le besoin. »

Ces Principes se fonderont sur la Convention relative aux droits de l'enfant (1989), qui énonce les droits fondamentaux des enfants du monde entier : le droit à la survie, le droit de se développer pleinement dans toute la mesure de ses potentialités, le droit d'être protégé contre les influences nocives, les mauvais traitements et l’exploitation ; et de participer à part entière à la vie familiale, culturelle et sociale.

« Les entreprises peuvent avoir d’énormes répercussions sur la vie des enfants, » déclare Georg Kell, Directeur général du Pacte mondial des Nations Unies. « Bien que beaucoup de progrès aient été réalisés en vue de gérer et d'atténuer leurs répercussions, sur le plan par exemple du travail des enfants, des politiques adoptées sur les lieux de travail, des systèmes de garde d'enfant ou du marketing responsable, les Principes visent à établir les responsabilités et engagements plus généraux des entreprises vis-à-vis des enfants, qui sont l’un des groupes dont elles doivent défendre les intérêts. »

Sachant que pour être efficaces ces principes doivent répondre aux besoins de toutes les parties concernées et que chacun peut apporter quelque chose, les trois organisations partenaires demandent aux chefs d’entreprise de tous les secteurs et de toutes les régions géographiques de participer aux consultations et de mettre à profit leurs compétences pour définir les Principes des entreprises pour les enfants.

« Il est important que les entreprises intensifient leurs efforts et comprennent qu’elles jouent un rôle essentiel dans la vie des enfants, » explique Elisabeth Dahlin, Secrétaire générale de Save the Children Suède. « Les Principes des entreprises pour les enfants permettront d’attendre davantage des entreprises vis-à-vis des enfants. Beaucoup d'entreprises pourraient faire plus que ce qu'elles font aujourd'hui. »

Les Principes serviront de cadre de référence unificateur pour les initiatives des milieux d'affaires en faveur des enfants. Ils donneront suite aux principes 1 et 2 du Pacte mondial des Nations Unies, qui invitent les entreprises à promouvoir et à respecter les droits de l'homme et à ne pas se rendre complices de violations des droits de l'homme. Ces Principes sont destinés à être applicables et utiles pour toutes les entreprises, qu’elles participent ou non au Pacte mondial.
 
Les consultations multipartites commenceront le 25 juin 2010 et on espère que les Principes des entreprises pour les enfants seront publiés en 2011.

Pour plus d’informations à ce sujet et pour participer, les entreprises sont invitées à contacter par courrier électronique : Childrensprinciples@unglobalcompact.org

###

Pour plus d'information, veuillez contacter :

Kate Donovan, UNICEF Médias, New York,
tél. : + 1 212 326 7452,
courriel : kdonovan@unicef.org

Matthias Stausberg, Pacte mondial des Nations Unies, New York,
tél. : + 1 917 214-1337,
courriel : stausberg@un.org

Titi Hildebrand, Save the Children, Stockholm,
portable : + 46 701 91 57 28,
courriel : Titti.Hildebrand@rb.se


 

 

 

Recherche