Centre de presse

Déclaration conjointe

Déclaration du Directeur général de l'UNICEF et de la Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés à propos du recrutement d'enfants soldats en Somalie

New York, le 4 mai 2010 - Nous sommes scandalisés d'apprendre que le recrutement d'enfants par des groupes armés et leur utilisation comme soldats sont en hausse en Somalie. Toutes les parties au conflit sont impliquées et, dans certains cas, elles recrutent des enfants ayant à peine neuf ans.  

Des rapports récents font état d'écoles qui servent de centres de recrutement et d'enfants soldats qui sont souvent battus ou exécutés quand ils sont capturés. L'utilisation d'enfants par des forces et groupes armés est un crime de guerre. Elle doit cesser immédiatement. Toutes les parties doivent relâcher les enfants dans leurs rangs. Il faut mettre un terme à l'impunité et les auteurs de ces crimes doivent en répondre devant la justice.  

Les enfants qui ont été recrutés sont des victimes et doivent être traités comme telles.  

L'UNICEF et le Bureau de la Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés sont prêts à aider à la démobilisation des enfants somaliens et à les aider à retrouver leur enfance et à se réinsérer dans leurs communautés.  

Nous en appelons aussi à la communauté internationale, y compris ceux qui fournissent un appui aux parties en Somalie, pour que cette pratique soit unanimement condamnée et pour qu'ils usent de leur influence pour y mettre fin.  

Les enfants qu'on oblige à endosser un uniforme et à porter des armes subissent des traumatismes psychologiques et souvent physiques et, devenus adultes, s'ils n'ont pas reçu d'aide, ils peuvent devenir à leur tour des instigateurs de violences, et notamment recruter des enfants soldats. L'utilisation d'enfants soldats est une véritable tragédie pour la Somalie en ce moment même, et si on n'agit pas de toute urgence, la stabilité future du pays risque de s'en trouver compromise. Les enfants et adolescents forment la majorité de la population somalienne et ils ont droit de vivre leur enfance sans les terreurs d'un conflit armé.

Anthony Lake Radhika Coomaraswamy
Directeur général Représentante spéciale du Secrétaire général
pour les enfants et les conflits armés
UNICEF


Pour de plus amples informations :

Timothy La Rose, Nations Unies, Bureau de la Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés, New York,
tél. : + 1 212 963-0984,
courriel : larose@un.org

Christopher de Bono, Médias UNICEF, New York,
tél. : + 1 212 303-7984,
courriel : cdebono@unicef.org

Patrick McCormick, Médias UNICEF, New York,
tél. : + 1 212 326-7426,
courriel : pmccormick@unicef.org


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Recherche