Centre de presse

Note d'actualité

Vaccination essentielle pour soixante mille enfants haïtiens dans le cadre de la semaine de vaccination des Amériques

PORT-AU-PRINCE, 29 avril 2010 - Environ 60 000 enfants haïtiens de moins de cinq ans vont bénéficier d'une vaccination essentielle dans les prochains jours, dans le cadre de la semaine de la vaccination des Amériques – une initiative annuelle en faveur de la vaccination et couvrant 44 pays et territoires en Amérique du Nord, Amérique centrale, Amérique du Sud et dans les Caraïbes. 

La vaccination en Haïti est conduite sous la direction du ministère de la Santé avec l'appui de l'UNICEF, de l'OMS et de l'organisation panaméricaine de la Santé. La campagne qui débute le samedi 1er mai, ciblera les zones de Cornillon, Fonds Verettes, Gantier et Thomazeau dans le département de l'Ouest, et des Cayes, de Jacmel, Marigot, Anse à Pitre, Belle Anse, Grand Gosier et Hotte dans le département du Sud-Est adjacent à la frontière avec la Républque dominicaine. Lesenfants seront vaccinés contre la polio, la diphthérie, le tétanos, la coqueluche, la rougeole et la rubéole.

« La Vaccination est le garant de la survie des enfants à moindre coût – tandis que ne pas vacciner un enfant a un coût humain non mesurable, " déclare la Représentante de l'UNICEF en Haïti Mme Francoise Gruloos-Ackermans." Les actions de vaccination simultanées en  Haïti et en République dominicaine soulignent aussi l'esprit de collaboration qu'incarne la Semaine de la vaccination des Amériques. »
Après le tremblement de terre dévastateur qui a frappé Haïti en janvier, la vaccination de routine a été sévèrement affectée; beaucoup d'installations de santé ont été endommagées ou détruites et les ruptures d'approvisionnement ont eu un impact majeur sur les services de santé- dont le système de la chaîne du froid qui comprend le stockage et la distribution de vaccins. Dans les secteurs ciblés ces prochains jours, les réseaux de vaccination, déjà faibles avant la catastrophe, ont été particulièrement affectés, tandis qu'à la situation locale vient s'ajouter un afflux de familles déplacées d'autres secteurs affectés par le tremblement de terre - avec des taux de vaccination antérieurs au séisme aussi bas que 53 pour cent, la Semaine de Vaccination est donc une occasion importante de remettre en route la vaccination de routine dans ces secteurs vulnérables.
De la vitamine A et un traitement vermifuge seront également administrés aux enfants. Les vaccinations auront lieu dans des centres fixes et réalisées par des équipes de travail social de proximité se déplaçant jusque dans les communautés les plus isolées. Au total, 146 groupes de vaccinateurs participeront à la campagne.
L'UNICEF fournit les vaccins, les seringues et autres équipements. Une aide financire est également apportée par l'UNICEF et l'OMS.

Ce tour de vaccination intervient en complément d'une campagne n cours qui a commencé en février et qui a déjà touché plus de 220 000 enfants de moins de huit ans dans  687 endroits dans les camps de personnes déplacées de Port au Prince, Léogâne, Petit Goâve, Grand Goâve et Gressier.  
À propos de l'UNICEF
L'UNICEF est à pied d'oeuvre dans plus de 150 pays et territoires pour aider les enfants à survivre et à s'épanouir, de leur plus jeune âge jusqu'à la fin de l'adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l'accès à de l'eau potable et à des moyens d'assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l'exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L'UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations et de gouvernements.
Pour de plus amples informations :
Edward Carwardine, Responsable de la Communication par Intérim, UNICEF Haïti,
Cellulaire : + 509 38 81 23 71 + 1 646 6512492,
Courriel : ecarwardine@unicef.org

 

 

 

Recherche