Centre de presse

Communiqué de presse commun

Un Haïti digne de ses enfants et de ses jeunes

NEW YORK, 30 mars 2010 – À la veille de la conférence internationale des donateurs pour Haïti aux Nations Unies, Save the Children, SOS Children’s Villages International, Plan  International, World  Vision International, Oxfam  et l’UNICEF ont rappelé qu’il était capital que les enfants, les jeunes et leurs familles soient placés au centre des efforts de reconstruction.

Au cours d’une série de discussions de groupe qui se sont tenues dans tout le pays du 26 février au 5 mars, de jeunes Haïtiens de 5 à 24 ans ont exprimé leur point de vue sur des questions qui les concernent, comme l’égalité des sexes, le handicap, la violence et la maltraitance, la réduction des risques de catastrophe, ainsi que leurs propres droits et responsabilités après le séisme, alors que leur nation émerge des récents tremblements de terre.

Les organisations humanitaires qui s’occupent des questions relatives aux enfants affirment que pour réussir la transformation d’Haïti, il est indispensable de permettre à ses citoyens les plus jeunes de s’exprimer avec force sur l’avenir du pays et de participer activement au débat concernant sa reconstruction sous tous ses aspects.

Au cours d’une récente étude d’évaluation des risques après la catastrophe menée auprès d’un millier d’enfants, beaucoup d’entre eux ont dit la priorité, pour eux,  c’était de retourner à l’école et de reprendre leur éducation le plus rapidement possible.  « Je veux qu’on respecte les droits de l’enfant et que tous les enfants sachent ce que sont ces droits. Je veux aussi que tout le monde ait accès à l’éducation, » a déclaré Daphmika, 15 ans, une rescapée du séisme, à Port-au-Prince.

Les enfants et adolescents de moins de 14 ans constituent près de 40 pour cent de la population haïtienne et les jeunes de 15 à 24 ans, 20 pour cent. Même avant le tremblement de terre, les besoins de nombreux jeunes Haïtiens n’étaient pas satisfaits. Près d’un enfant sur quatorze mourait d’avoir cinq ans et ceux qui survivaient souffraient d’un taux de malnutrition élevé. Environ 50 pour cent des enfants haïtiens ne fréquentaient pas l’école primaire et seulement 18 pour cent des garçons et 21 pour cent des filles étaient scolarisés dans l’enseignement secondaire.

Le Gouvernement d’Haïti a indiqué qu’il s’engageait à donner la priorité aux besoins des enfants et des jeunes, mais le séisme a terriblement compliqué la tâche difficile d’assurer le bien-être des citoyens les plus jeunes d’Haïti. Sur le million d’enfants vivant dans la zone du séisme, un grand nombre étaient déjà vulnérables, et les risques qu’ils courent se sont accrus parce qu’ils ont perdu leur famille ou en ont été séparés, et à cause du déplacement, de la malnutrition, des maladies, des traumatismes psychologiques et de la maltraitance.


Save the Children, SOS Children’s Villages International, Plan International, World Vision International, Oxfam et l’UNICEF soulignent qu’Haïti est une situation d’urgence qui éprouve tout particulièrement les enfants et ils ont fourni des secours d’urgence aux enfants et à leurs familles, notamment des abris, des vivres, des fournitures médicales, du matériel pour l’eau et l’assainissement, et des services de protection de l’enfance. La création d’écoles sous tente a permis aux enfants de reprendre les cours et d’éprouver un sentiment de sécurité et de retour à la normale.

Pour qu’Haïti, suite à cette catastrophe, devienne un endroit où les enfants et les familles peuvent survivre et s’épanouir, il faudra une intervention globale et  durable, bénéficiant de fonds internationaux, et qui permettra d’établir un système de protection de l’enfance solide, avec accès aux soins de santé et à une éducation de qualité. Il est impératif de reconnaître que les enfants et les jeunes sont pleins de ressources, qu’ils sont des agents du changement et les protagonistes de leur propre développement.

Save  the  Children  International,  SOS Children’s Villages International, Plan  International,  World  Vision  International,  Oxfam  et l’UNICEF collaborent étroitement sur le terrain comme au plan international pour donner un appui cohérent et coordonné aux enfants d’Haïti et à son avenir.
 ###

Pour de plus amples informations :

Janine Kandel, UNICEF New York,
tél. :  + 1 212 326 7684,
courriel : jkandel@unicef.org

Tamar Hahn, UNICEF Panama,
tél. : + 507 301-7485,
courriel : thahn@unicef.org

Jenessa Bryan, SOS-Children’s Village International,
tél. : +1 917 208 3472,
courriel : jenessa.bryan@sos-kd.org

Amy Parodi, World Vision International,
tél. : + 1 253 815 2386,
courriel : aparodi@worldvision.org

Nicole Widdersheim, Oxfam International,
tél. : +1 212 687 3018,
courriel : nicole.widdersheim@oxfaminaternational.org

Robin Costello, Plan USA,
tél. :  +1 401 829 2796, E-mail:
courriel : Kate Conradt,

Save the Children,
tél. :  + 1 202 640 6631,
courriel : kconradt@savechildren.org 


 

 

 

Séisme en Haïti


Reportage photo : un espoir fragile pour les enfants d'Haïti 
(en anglais)

"Enfants d'Haïti : un an après  des secours à la reconstruction : un long parcours" [PDF]

En Haïti, un centre de santé appuyé par l'UNICEF offre prise en charge et traitement aux femmes séropositives au VIH
 avec vidéo

Des stars du basketball se rendent dans un centre de malnutrition appuyé par l'UNICEF en Haïti

Haïti est la première destination humanitaire du nouvel Ambassadeur UNICEF d'Irlande, Rory McIlroy

Communiqué de presse :
Un an après le séisme, il est impératif de mettre en place des services de base pour les enfants d'Haïti

L'UNICEF soutient la reconstruction d'écoles en Haïti

Pour les enfants d'Haïti, des opérations de secours au redressement : un chemin difficile
avec vidéo

L'histoire de Jean : en Haïti, la foi d'une adolescente dans l'éducation est source d'espoir
 avec vidéo

À la frontière haïtienne, du personnel de l'UNICEF participe à la lutte contre la traite des enfants
 avec vidéo

Carnet de route : la lutte contre la traite des enfants à la frontière d'Haïti

Un centre d'accueil résidentiel fournit un refuge aux enfants des rues de Cap-Haitien
avec vidéo

À la frontière haïtienne, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de protéger les enfants vulnérables
avec vidéo

En Haïti, l'histoire de Christian : un garçon qui récupère tout ce qui peut l'être et reste optimiste, suite au séisme
 avec vidéo

Les spécialistes de la logistique de l'UNICEF font parvenir des compléments alimentaires aux enfants haïtiens
avec vidéo

Toutes les histoires sur le séisme en Haïti

Recherche