Centre de presse

Déclaration

Déclaration de la Directrice générale de l’UNICEF, Ann M. Veneman, à propos du décès du Professeur Ihsan Dogramaci

NEW YORK, 25 février 2010 - L’UNICEF a le regret d’apprendre le décès du Professeur Ihsan Dogramaci aujourd’hui à Ankara. M. Dogramaci était une personnalité hors du commun qui a consacré sa vie à améliorer le bien-être et les droits des enfants.

Pédiatre de profession, le Professeur Dogramaci était à la fois un homme de science et un grand humaniste. Au cours des 50 dernières années, il a joué un rôle essentiel dans les efforts déployés pour améliorer la survie de l’enfant, intervenant en particulier avec force pour soutenir la vaccination, l’allaitement maternel et les hôpitaux « amis des bébés ».

En 1992, aux côtés du Directeur général de l’UNICEF de l’époque, il avait escorté un convoi de camions dans la ville assiégée de Sarajevo pour apporter des fournitures essentielles aux enfants bosniaques. Il s’était mobilisé pour obtenir un cessez-le-feu et permettre la distribution de médicaments et de vêtements aux enfants de la ville. Aujourd’hui, ces cessez-le-feu sont connus sous le nom de « Jours de tranquillité ».

Le Professeur Dogramaci a occupé le poste de président du Conseil d’administration de l’UNICEF entre 1968 et 1970; il fut également Président et Président honoraire du Comité national turc pour l’UNICEF de 1956 jusqu’à sa mort. En 1995, l’UNICEF lui a accordé son prix le plus prestigieux, le prix Maurice Pate, en l’honneur de ses efforts inlassables en faveur des enfants partout dans le monde.

Avec la mort d’Ihsan Dogramaci, les enfants du monde entier perdent un grand bienfaiteur et l’UNICEF perd un ami loyal.

L’UNICEF présente ses plus sincères condoléances à sa femme, Ayser, et à ses enfants, Sermin, Ali et Osman.

Pour de plus amples informations :
Christopher de Bono, UNICEF Médias, New York,
tél. : + 1 212 303 7984,
courriel : cdebono@unicef.org


 

 

 

Recherche