Centre de presse

Déclaration

Déclaration du Forum des enfants sur le climat

Le changement climatique menace nos vies, nos familles et notre avenir. Nous, les jeunes délégués de 44 pays, participant au Forum des enfants sur le climat 2009, ne resterons pas assis à regarder. Nous sommes déjà confrontés aux effets du changement climatique. Nos communautés sont sans eau potable, se voient refuser l'accès à l'enseignement et sont vulnérables à la maladie chaque fois qu'il y a des inondations. Nos assiettes sont vides en raison de la sécheresse. Notre avenir est en danger et nous exigeons que quelque chose soit fait. La jeunesse dans le monde est prête à agir et nous demandons le mêmes engagement de la part des gouvernements du monde entier. Notre avenir est en danger et nous demandons que l'on fasse quelque chose. Le temps des discussions est terminé. Désormais, nous vous tenons pour responsables de vos engagements.

Les défis peuvent paraître insurmontables, cependant en tant qu'acteurs, notre génération est prête à collaborer dans cette cause.

Nous nous engageons à  changer nos styles de vie personnels afin de placer l'intérêt commun au-dessus de nos désirs individuels et des modes de vie actuels.
Nous nous engageons à nous éduquer et à nous responsabiliser ainsi que nos communautés pour nous adapter et atténuer les effets du changement climatique.
Nous nous engageons à prendre une part active et à  coopérer avec toutes les générations et les gouvernements dansla lutte contre  le changement climatique.

Comme nos seuls efforts ne suffiront pas, nous attendons de nos dirigeants et de nos concitoyensqu'ils coopèrent. Les actions suivantes doivent être entreprises :

Recommendations pour l'adaptation

  • Les gouvernements des pays industrialisés devraient plus contribuer, par leur appui financier et technologique, à l'adaptation des pays en développement au changement climatique.
  • Nous voulons que les villes soient bien conçues et durables, avec de l'eau potable, beaucoup d'espaces verts et des réseaux efficaces de transport. Les gouvernements devraient prendre des mesures plus proactives afin d'empêcher la croissance urbaine non contrôlée et renforcer les communautés rurales en créant des emploi durables, une éducation de qualité et des  divertissements.
  • La mise en place de normes de sécurité, de régulations et de protocoles pour les situations d'urgence, systématiquement  centrés sur ls enfants en vue d'une préparation aux catastrophes provoquées par le changement climatique.
  • Le manque d'eau causant déjà la sécheresse et la désertification dans beaucoup de régions, les gouvernements doivent travailler à mieux  conserver l'eau et à fournir des sources d'eau pure aux régions dans le besoin.
  • Informer  sur la montée du niveau des mers et les inondations, et des politiques permettant aux communautés de s'adapter aux changements, doiventt être menées. Quand les ressources en eau potable des communautés sont menacés par la montée du niveau des mers, des sources alternatives devraient être fournies pour les aider à s'adapter. 
  • Engager largement la mise en oeuvre de programmes sur la diversité biologiques en faveur de la conservation des espèces menacées.  

Recommendations pour l'atténuation

  • Recherche, développement et partage de technologies vertes et énergétiquement efficaces, tout spécialement la production d'énergie renouvelable, doivent intervenir entre les pays en développement et pays industrialisés pour garantir le développement durable à l'échelle mondiale.
  • Les investissements devraient être faits dans l'infrastructure durable de transport, comme les réseaux de bus et de train, les pistes cyclables  et le combustible inoffensif pour l'environnement.
  • Un marché international des échanges carbone devrait être proposé où toutes les transactions feraient l'obet d'une taxées qui servirait à alimenter un fonds pour l'adaptation aux effets du changement climatique.
  • Nous proposons une nouvelle classification où les pays seront divisés en trois annexes — les pays industrialisés, les pays en développement qui polluent lourdement et les pays en développement les moins polluants — pour distribuer les responsabilités équitablement parmi les nations. 
  • Chaque gouvernement devrait établir et développer des systèmes de recyclage à l'échelon national. Nous demandons que nos dirigeants fournissent des équipements pour le recyclage accessibles à toutes les communautés.
  • L'éducation au changement climatique devrait être une matière obligatoire et substantielle des programmes scolaires. Les gouvernements devraient aussi soutenir les organisations qui informent et éduquent déjà les jeunes sur les questions de climat.

La bataille contre le changement climatique repose sur nous tous. Nous sommes prêts à agir et nous vous invitons à vous joindre à nous. Le changement climatique affecte nos vies, nos familles et notre avenir, » énonce le document. « Nous devons agir immédiatement et nous sommes prêts à répondre à nos engagements. Nous sommes préparés à donner tout ce que nous avons tant qu'il existe la possibilité de sauver la planète.

Nous attentons de vous le même courage.

 


 


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Recherche