Centre de presse

Rapport nutrition 2009

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2009-0815/Ramoneda
Dans leur maison de Karachi, au Pakistan, Tasleem Mondy verse une tasse de lait fortifié, afin de traiter son fils de 18 mois, Mohammed, qui est sous-alimenté.

NEW YORK, 11 Novembre 2009 - NEW YORK, 11 novembre 2009 - Selon un nouveau rapport de l'UNICEF sur la nutrition et publié aujourd'hui sous le titre : « Suivre les progrès dans le domaine de la nutrition de l'enfant et de la mère »,  La plupart des endroits où sévissent la sous nutrition dans le  monde sont localisés. 24 pays représentent plus de 80 pour cent du fardeau mondial de la sous-nutrition chronique. Une bonne nutrition est essentielle si l'on veut atteindre tous les Objectifs du Millénaire pour le développement, elle passe par  la  suppression de  la pauvreté, l'assurance que les enfants peuvent aller à l'école, la  réduction de la mortalité maternelle et la lutte contre les  maladies majeures.

La fourniture de vitamines essentielles et de minéraux, également connus sous le nom de micronutriments (en particulier de la Vitamine A, de l'iode, du fer, du zinc et du folate), la supplémentation ou la fortification alimentaire, sont des solutions éprouvées qui coûtent  à peine quelques centimes et sauvent la vie des enfants et les aide à grandir en bonne santé et forts. Le rapport coût bénéfice d'un programme en micronutriments est inégalé par aucun autre intervention économique ou de santé à grande échelle. Une recherche menée par des économistes de la santé de premier plan a montré que chaque dollar dépensé dans des programmes de supplémentation en vitamine A et en  zinc créé un bénéfice équivalent à plus de 17 dollars.

Une mère souffrant de malnutrition va probablement donner naissance à un bébé sous-alimenté et perpétuer ainsi le cycle générationel de la sous-alimentation. L'égalité des sexes, l'éducation et le statut amélioré de la femme jouent tous un rôle dans la réduction de la mortalité infantile du fait de la sous nutrition, et contribuent également à donner aux filles un meilleur départ dans la vie.

Cette année alors que nous célébrons le 20ème anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant (CDE), nous ne devons pas oublier le droit fondamental de tous les enfants à bénéficier de la norme la plus stricte en matière de santé et spécifiquement le droit à une  bonne nutrition.

Agir aujourd'hui, c'est empêcher que demain les problèmes ne s'intensifient.

A lire également :

Rapport : « Suivre les progrès dans le domaine de la nutrition de l'enfant et de la mère » (PDF)

Les générations futures sont en danger si l'on ne tente pas d'urgence de mettre fin à la sous-nutrition, affirme l'UNICEF

« Suivre les progrès » : le Rapport de l'UNICEF appelle de toute urgence à une action internationale sur la nutrition


 

 

Vidéo (en anglais)

Un reportage de la correspondante de l'UNICEF Chris Niles sur les conclusions d'un nouveau rapport de l'UNICEF qui montrent comment la sous nutrition affecte les enfants dans le monde.
 VIDÉO haut bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Recherche