Centre de presse

Note d'actualité

Bénin : 1 million de dollars en fournitures et matériels essentiels afin d'encourager les programmes de réduction de mortalité maternelle et infantile

COTONOU, 8 octobre 2009 – Le Représentant de l'UNICEF au Bénin, le Dr Souleymane Diallo, a remis au Ministre béninois de la santé, le Dr Issifou Takpara, un lot de véhicules, de motos, de matériel médical et informatique destiné au renforcement du système national de santé et à la mise en œuvre de la Stratégie accélérée pour la survie et le développement de l’enfant. 

Le matériel, dont la valeur totale s'élève à un million de dollars, comprend les éléments suivants : 8 véhicules Toyota, 130 motos, 50 réfrigérateurs et 50 congélateurs, 2 000 sachets de glace, 5 000 boîtes à vaccins isothermes, du matériel informatique et 3 réactions de polyméralisation en chaîne (PCR) avec accessoires et réactifs pour un dépistage précoce du VIH chez les enfants.

Grâce aux véhicules et aux motos, la détection précoce et la gestion de l'orientation en milieu hospitalier des enfants atteints de malnutrition aiguë seront assurées. En outre, le contrôle et la surveillance des interventions seront effectués d'une façon plus efficace, particulièrement pendant la saison des pluies quand les routes sont glissantes à cause de la boue. Les établissements de cinq districts de santé seront équipés en appareils. La chaîne du froid sera améliorée avec des éléments conformes. Par conséquent, les interventions préventives et curatives seront améliorées en ce qui concerne les programmes de vaccination, le VIH/SIDA et les soins prénatals et postnatals. 

Au nom du Gouvernement béninois, le Dr Issifou Takpara a exprimé sa reconnaissance auprès de l'UNICEF pour cette contribution, très appréciée. Il a demandé à ses collaborateurs d'assurer un suivi de chaque article remis à cette occasion, cela dans un but de transparence.

Le Dr Souleymane Diallo a félicité le Gouvernement béninois des efforts qu’il continue de déployer pour réduire la pauvreté et améliorer les conditions de vie de la population. Il a exhorté les divers partenaires du secteur de la santé à faire passer le taux de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans de 125 à 70 pour mille et le taux de mortalité maternelle de 397 à 300 pour 100 000 naissances vivantes d'ici 2013. « Nous pouvons sauver des vies en faisant passer rapidement à plus grande échelle les  interventions à haut degré d'efficacité et d'un bon rapport qualité-prix, » a affirmé le Dr Diallo.

Bien que le Bénin ait fait des progrès significatifs, faisant passer le taux de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans de 148 en 2001 à 125 en 2006 pour 1 000 naissances vivantes, les enfants paient souvent un lourd tribut au paludisme, à la diarrhée, aux affections respiratoires aiguës, au VIH/SIDA et à la malnutrition. De plus, une résurgence de la polio a été signalée : il n’y avait eu aucun cas en 2005 mais 20 en 2009.

Le don de l'UNICEF sera capital pour l'amélioration de l'accès à des soins de santé de base de qualité, particulièrement pour les mères, les nouveau-nés et les enfants.

Pour plus d'informations:
Dr. Jacques Hassan,  spécialiste EPI,
Tel + 229 2130 02 66 x184
E-mail: jhassan@unicef.org

Gisèle Langue-Menye, Spécialise en communications,
Tel + 229 2130 02 66 / 2130 09 42
E-mail: glangue@unicef.org


 

 

 

Recherche