Centre de presse

Déclaration

Déclaration de Sigrid Kaag, Directrice régionale de l’UNICEF pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord concernant les enfants tués lors du bombardement d’un camp de personnes déplacées au Yémen

AMMAN, 17 septembre 2009 – « L’UNICEF s’inquiète vivement des informations faisant état de la mort de civils, dont plusieurs enfants, à la suite d’un raid aérien mené sur un camp de personnes déplacées situé dans le Nord du Yémen.  

« Ce bombardement a fait un nombre élevé de victimes, principalement des femmes et des enfants qui avaient cherché refuge à Al Adi, dans un camp de fortune,  pour échapper à d’intenses combats.  

« Ce dernier incident représente une aggravation tragique d’une situation déjà alarmante. Plus d’un mois après la dernière recrudescence des combats, les enfants victimes de ce conflit n’ont toujours pas accès à de l’eau salubre, à des moyens d’assainissement adéquats, à des soins de santé et à la protection. La vie de ces enfants reste menacée par la maladie et la violence.  

« Cette situation est intolérable.  

« Les enfants ne devraient pas se retrouver piégés dans un conflit. Leur droit à la santé, à la protection et à la sécurité doit être protégé en toutes circonstances.  

« L’UNICEF renouvelle son appel à toutes les parties au conflit pour qu’elle respectent les obligations qui leur incombent en vertu du droit international et pour que les enfants soient protégés de la violence et qu’ils reçoivent l’assistance dont ils ont un besoin urgent. »  

Pour de plus amples informations : 
Abdel-Rahman Ghandour, Bureau régional de l’UNICEF pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord
Tél. :  +962 79 700 4567
Courriel : arghandour@unicef.org

Patrick McCormick, UNICEF NY
Tél. : + 1 212 326 7426
Courriel : pmccormick@unicef.org


 

 

 

Recherche