Centre de presse

Déclaration

Déclaration de la Directrice générale de l’UNICEF, Mme Ann M. Veneman, sur le décès d’une fillette mariée de 12 ans au Yémen

NEW YORK, 14 septembre 2009 - « C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès prématuré de Fawziya Youssef, 12 ans, au Yémen. Fawziya avait été obligée de se marier avec un homme qui était au moins deux fois plus âgé qu’elle. Selon les informations rapportées par les médias, Fawziya était tombée enceinte et elle est morte, ainsi que son bébé, à la suite d’un accouchement extrêmement difficile qui s’est prolongé pendant trois jours.

« Le mariage d’enfants constitue une violation déplorable des droits de l’enfant. Plus une fille est jeune quand elle tombe enceinte, plus les risques auxquels elle est exposée, ainsi que son enfant, sont élevés. Les filles qui accouchent avant l’âge de 15 ans risquent cinq fois plus de mourir en couches que les femmes qui ont entre 20 et 30 ans.

« Le mariage d’enfants prive les filles de leur enfance, les empêche d’acquérir une éducation et les spolie de leur innocence.

« De telles tragédies soulignent la nécessité urgente de mieux protéger les droits des femmes et des enfants, plus particulièrement ceux des filles. Les mariages d’enfants sont souvent le résultat de la pauvreté et de l’ignorance. Il faut redoubler d’efforts pour combattre les causes sous-jacentes de ce phénomène et prévenir des décès tragiques comme ceux de Fawziya et de son bébé. »

Pour de plus amples informations :
Christopher de Bono, UNICEF NY,
Tél. : + 1 212 303 7984; 
Courriel : cdebono@unicef.org

Rebecca Fordham, UNICEF NY,
Tél. : + 1 212 326-7162;
Courriel : rfordham@unicef.org


 

 

 

Recherche