Centre de presse

Note d'actualité

Semaine mondiale de l'eau 2009 : « En réponse aux bouleversements mondiaux, un accès à l'eau pour le bien de tous »

Chefs de gouvernements et experts se réunissent à Stockholm pour faire le point sur les problèmes liés à l'eau

Stockholm, 16 août 2009 - L'accès à l'eau devient chaque année de plus en plus difficile en raison d'une demande en eau croissante et à d'une disponibilité imprévisible. Avec presque 1 milliard de personnes ne disposant pas d'accès à l'eau potable, la Semaine mondiale de l'eau (du 16 au 22 août) joue chaque année le rôle de forum pour les dirigeants mondiaux et les experts afin qu'ils puissent d'échanger des solutions innovantes pour les problèmes liés à l'eau et à leur impact sur la pauvreté, la santé, l'enseignement, l'égalité des sexes et l'environnement.   
Organisée par le Stockholm International Water Institute, cette manifestation, d'une durée d'une semaine, a pour but de développer les capacités, d'encourager les partenariats et d'examiner les progrès accomplis. La Semaine mondiale de l'eau 2009 a pour thème : « En réponse aux bouleversements mondiaux, un accès à l'eau pour le bien de tous, avec une attention particulière pour les eaux transfrontalières. »

L'UNICEF organise et participe à plusieurs séminaires, ateliers de travail et manifestations parallèles dont : (i) Unissons-nous pour les enfants : l'eau, l'assainissement et l'hygiène (WASH) dans les écoles, (ii) La diarrhée : quel rapport avec WASH?, (iii) Les services d'eau potable dans les situations postérieures à un conflit et à une catastrophe (iv) Le B-a ba pour soutenir l'assainissement : quelles sont les différentes méthodes d'incitation que nous utilisons?

L'accès à l'eau potable, un assainissement adapté et une meilleure hygiène sont indispensables pour que les nourrissons et les enfants puissent bénéficier du meilleur départ possible dans la vie.

Pour les enfants en âge d'être scolarisés, l'approvisionnement en eau, l'assainissement et des toilettes dans les écoles ont un effet profond sur la fréquentation et la rétention scolaires. Une source en eau facilement accessible proche du domicile libèrera les filles de la tâche souvent laborieuse et prenante qu'est celle d'aller chercher de l'eau, leur permettant ainsi de prendre la place qui leur revient de plein droit dans une salle de classe.

Bien qu'il soit encourageant de relever que 87% de la population mondiale, soit environ 5,7 milliards de personnes, ont accès à l'eau potable, beaucoup reste à faire, particulièrement quand les contraintes pesant sur l'eau s'accroissent à cause de la demande de plus en plus grande et du changement climatique.

Chaque jour, environ 4 500 enfants meurent avant leur cinquième anniversaire à cause d'eau non potable, d'un mauvais assainissement et d'une mauvaise hygiène. Des procédures simples, financièrement abordables et efficaces comme le lavage des mains avec du savon et de l'eau permettent de réduire l'incidence de la morbidité diarrhéique, le second responsable par ordre d'importance du décès des enfants de moins de cinq ans, de 47%.

Au cours de ces dernières années, les remous économiques mondiaux ainsi que l'augmentation des situations d'urgence ont laissé des millions de personnes, particulièrement des femmes et des enfants dépourvus des services les plus indispensables comme l'accès à l'eau et un assainissement et une hygiènes adaptés. Le changement climatique aggravera davantage cette situation.

Dans de nombreux pays, l'UNICEF est l'unique agence à travailler à tous les niveaux, des communautés locales aux agences internationales. Cette grande variété d'accès favorise les procédures/changements personnalisés et durables. L'UNICEF met de plus en plus l'accent sur l'accès à l'eau et à la qualité en conjonction avec les programmes d'assainissement et d'hygiène, assurant une intervention rapide durant les situations d'urgence.

La survie maximale de l'enfant et les bienfaits du développement se produisent seulement quand les programmes d'approvisionnement en eau, d'assainissement et d'hygiène sont intégrés avec succès à la mise en place d'une politique nationale. Les gouvernements doivent intégrer l'eau dans leur programme de développement, reconnaissant qu'une politique de bien commun doit être sensible à l'écart entre les zones urbaines et rurales et entre les riches et les pauvres. 

Les Nations Unies ont déclaré que la période 2005-2015 serait la Décennie d'action « l'eau source de vie », prenant conscience que la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement pour l'eau et l'assainissement ont des effets positifs étendus dont l'obtention de gains sociaux et économiques plus grands grâce à une meilleure santé, à une force de travail productive et à des enfants scolarisés.

Pour plus d'informations, veuillez vous rendre sur : worldwaterweek.org

A propos de l'UNICEF
L'UNICEF est à pied d'oeuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s'épanouir, de leur plus jeune âge jusqu'à la fin de l'adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l'accès à de l'eau potable et à des moyens d'assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l'exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L'UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations et de gouvernements.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :
Kate Donovan, UNICEF Media NY
Tél. : +1 212 326 7452
Courriel : Kdonovan@unicef.org


 

 

 

Recherche