Centre de presse

Communiqué de presse

L’Afrique de l'Ouest est-elle prête pour mettre en place des Défenseurs des enfants ?

Bamako, 23 juin  2009 – C’est la question sur laquelle se penche les experts réunis à Bamako pour encourager le développement de défenseurs des enfants dans une région connue pour ses hauts taux de mortalité infanto-juvénile et de graves violations des droits.

L’idée pour un pays d’avoir un défenseur des enfants gagne en popularité à travers le monde. Ces institutions encouragent la pleine application de la Convention relative aux droits de l’enfant, appuie le plaidoyer en faveur des droits de l’enfant ainsi que l’établissement d’institutions des droits de l’homme pour les enfants effectivement indépendantes.

Tous les pays d’Afrique de l’Ouest ont ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant dont on célèbre, cette année, le 20eme anniversaire. Toutefois, la région fait face à d’immenses défis et les enfants en paient souvent les conséquences en termes de décès précoces, de manque d’accès à l’éducation, de traite et même, dans certains cas, d’enrôlement dans les groupes armés. Un défenseur des enfants indépendant ferait le nécessaire pour faire en sorte que les politiques ayant un impact sur les enfants prennent en compte l’enfant et son intérêt supérieur.

La réunion qui se tient à Bamako est organisée conjointement par l’UNICEF et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Parmi les participants, on compte des acteurs des droits de l’homme de haut niveau, des représentants des gouvernements de trois pays francophones (Burkina Faso, Mali et Sénégal) ainsi que le Défenseur des enfants de Maurice, Shirin Aumeeruddy Cziffra, un des deux défenseurs des enfants du continent africain. Des représentants des bureaux du Défenseur des enfants de plusieurs pays d’Europe et du Canada participent également à la réunion.

« L’adoption précoce de la Convention relative aux droits de l’enfant par les pays d’Afrique de l’Ouest a constitué un important premier pas, » a déclaré Joachim Theis, Conseiller régional pour la protection de l’enfant pour l’Afrique de l’ouest et du centre.  « L’établissement de défenseurs des enfants indépendants ferait faire aux pays de la région un remarquable bon en avant en matière de promotion et de protection des droits des enfants et contribuerait à placer les enfants au cœur de l’agenda politique. »

A propos de la réunion
L’objectif du Séminaire sur la création d’institutions indépendantes pour la promotion des droits de l’homme pour les enfants, qui se tient à Bamako au Mali les 22 et 23 juin, est de débattre et d’identifier les stratégies les plus appropriées pour développer aux niveaux national et sous-régional en Afrique francophone des institutions des droits de l’homme indépendantes, en partageant différentes expériences nationales et en prenant en compte les conclusions d’une étude menée par le Centre de recherche Innocenti de l’UNICEF sur les différents modèles institutionnels.

La réunion sera également l’occasion de débattre et de dégager une perception commune des opportunités et défis propres à l’Afrique francophone pour ce qui est de créer des institutions des droits de l’homme pour les enfants effectivement indépendantes.

Télécharger le document de travail de l’UNICEF : « Les institutions indépendantes des droits de l’homme pour les enfants en Afrique francophone : la situation au Mali, au Burkina Faso et au Sénégal  »

A propos de l’Ombudsman ou Défenseur des enfants
L’Ombudsman - également appelé Défenseurs des Enfants ou encore Avocat ou Commissaire des enfants, est une institution publique indépendante, ayant compétence nationale ou locale. Son rôle est de contrôler, de promouvoir et de protéger le respect des droits de l’enfant dans l’action du gouvernement, du parlement, de la société civile, des médias et du secteur privé.

Le défenseur des enfants est en contact régulier avec les enfants et porte la voix des enfants auprès des décideurs, afin que leur intérêt supérieur soit toujours pris en compte. Un nombre toujours plus important de pays à travers le monde voit en cette institution un moyen de réaliser leurs engagements en faveur des enfants.

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est à pied d’oeuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

Pour plus d’informations, merci de contacter :
Ismail Maiga, UNICEF Mali
Tél. : + 223 20 20 1383 / 86, Mobile : +223 76 40 91 01
Courriel : imaiga@unicef.org

Gaelle Bausson, UNICEF Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Dakar
Tél. : + 221 33 869 76 42, Mobile : +221 77 450 5816
Courriel : gbausson@unicef.org

Patrizia Faustini, UNICEF Centre de recherche Innocenti, Florence Italie
Tél. : + 39 055 20 33 253
Courriel : pfaustini@unicef.org


 

 

 

Recherche