Centre de presse

Journée mondiale du paludisme

« Le paludisme et les enfants : couverture du progrès dans les interventions »

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2007-0652/Pirozzi
Zinnah Konneh, âgée d'un an, qui souffre de malnutrition sévère, et sa mère Amie, 28 ans, sont allongées sous une moustiquaire imprégnée d'insecticide dans un centre de renutrition du PAM (Programme alimentaire mondial), à Virginia, un quartier situé à la périphérie de Monrovia, la capitale.

24 avril 2009 - Les données présentées dans le rapport « Malaria and Children, Progress in Intervention Coverage » (Paludisme et enfants : progrès dans la couverture des interventions), sorti aujourd'hui, montrent d'importants signes de progrès dans la lutte contre le paludisme dans toute l'Afrique, et témoignent en particulier de l'augmentation du nombre de moustiquaires traitées à l'insecticide qui ont été distribuées.

Cependant le rapport, une initiative commune du partenariat « Faire reculer le paludisme » et du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme, met également en évidence le fait que la maladie continue d'être la cause d'environ un million de morts chaque année en Afrique, pour la plupart des enfants.

La lutte contre le paludisme est maintenant une des grandes priorités du développement au niveau mondial et elle revêt une importance capitale pour les Objectifs du Millénaire pour le développement en Afrique. Cette année, le thème de la Journée mondiale du paludisme, célébrée le 25 avril, est « Le compte à rebours est lancé ». Il reste en effet à peine 600 jours avant le 31 décembre 2010, date limite fixée par le Secrétaire général à laquelle tous les pays d'endémie devraient assurer une couverture universelle au moyen d'interventions antipaludiques essentielles.

Une meilleure prise de conscience du paludisme au niveau mondial a permis de faire augmenter de manière considérable les ressources disponibles ces dernières années, grâce en particulier au Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme, à l'Initiative du Président des États-Unis contre le paludisme, la Banque mondiale et d'autres.

Depuis 2004, le nombre de ces moustiquaires produites dans le monde a plus que triplé, passant de 30 millions à 100 millions en 2008. Selon des estimations des fabriquants, les pays africains où le paludisme existe à l'état endémique ont reçu suffisamment de moustiquaires entre 2004 et 2008 pour protéger plus de 40 pour cent des populations à risque, et qu'on dispose à présent de financements suffisants pour l'acquisition de moustiquaires permettant de mettre l'Afrique en bonne position en vue de parvenir à une couverture universelle d'ici à 2010.

En 2008, l'UNICEF a acheté 20 millions de moustiquaires imprégnées d'insecticide longue durée, qui ne demande pas de retraitement, ce qui en fait le premier acheteur et distributeur de moustiquaires du monde. Le nombre de ces moustiquaires est 20 fois supérieur à ce qu'il était en 2000. Les moustiquaires sont distribuées aux femmes enceintes et aux jeunes enfants dans le cadre des programmes intégrés qui comprennent les soins prénatals et la vaccination.

Communiqué de presse relatif :

NEW YORK, 25 avril 2008 - Pour la Journée mondiale contre le paludisme, l'UNICEF demande que l'on redouble d'efforts contre cette maladie mortelle


 

 

Recherche