Centre de presse

Déclaration

Déclaration de la Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman à l’occasion de la Journée mondiale de la Santé de 2009

7 avril 2009

« La Journée mondiale de la Santé 2009 a pour thème l’importance capitale des soins de santé dans les interventions d’urgence. La journée commémore chaque année la fondation de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

« Les conséquences des catastrophes, qu’elles soient naturelles ou provoquées par l’homme, sont beaucoup plus lourdes pour les femmes et les enfants. Quand les systèmes de santé ont été perturbés par les catastrophes, les enfants risquent davantage de tomber malades.

« Quand les situations d’urgence se prolongent et se compliquent, les risques de maladie augmentent lors même que diminue la proportion d’enfants que les services de santé réussissent à atteindre.

« Les principales causes sanitaires à l’origine des décès d’enfants dans des situations d’urgence restent en grande partie les mêmes que lorsqu’il n’y a pas urgence – rougeole, maladies diarrhéiques et infections respiratoires aiguës.

« Cependant leur incidence et leurs effets sont aggravés par des carences nutritionnelles qui sont une autre conséquence des situations d’urgence, et par la réduction de l’accès aux systèmes de santé et aux traitements.

« La santé des femmes et des enfants doit être une considération essentielle, et leurs besoins doivent être évalués, dans toute intervention d’urgence. »

À propos de la Directrice générale de l’UNICEF :

Ann M. Veneman a été nommée à la tête de l’UNICEF par le Secrétaire général des Nations Unies le 1er mai 2005, devenant ainsi la cinquième personne à diriger l’UNICEF depuis sa création il y a 60 ans. Institution chef de file des Nations Unies pour tout ce qui concerne les enfants, l’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour les aider à survivre et à s’épanouir, L’UNICEF s’efforce de faire progresser la communauté internationale vers les Objectifs du Millénaire pour le développement en  soutenant  la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau propre et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. À l’UNICEF, Mme Veneman dirige une institution internationale de plus de 10 000 personnes et dont le  budget dépasse plus de trois milliards de dollars en ressources annuelles. Depuis son entrée en fonctions, Mme Veneman s’est déplacée un peu partout dans le monde, pour observer directement le travail de l’UNICEF, intervenir à de nombreuses réunions et conférences, et rendre visite à des chefs d’État et de gouvernement et à d’autres partenaires. Avant de travailler pour l’UNICEF, Mme Veneman a occupé diverses fonctions aux niveaux du gouvernement d’État et du gouvernement fédéral, notamment celui de Secrétaire du département de l’Agriculture des États-Unis. Mme Veneman est titulaire d’une licence de sciences politiques de l’Université de Californie à Davis, d’une maîtrise de politique publique obtenue auprès de l’Université de Californie à Berkeley, et d’un doctorat de droit décerné par la Faculté de droit de Hastings à l’Université de Californie.

Pour de plus amples informations :

Brian Hansford, UNICEF New York, tél. : 1 212 326 7269,
courriel : bhansford@unicef.org


 

 

 

Recherche